Départementales 2015 : le FN à la fête, surtout chez les jeunes

Départementales 2015 : le FN à la fête, surtout chez les jeunes

ÉLECTIONS - Selon un sondage Ifop pour le JDD, un tiers des Français souhaitent la victoire du Front national aux élections départementales de mars 2015. Chez les 18-25 ans, la proportion atteint 37%.

Le fameux socle de 30% se confirme pour le Front national. Après les 33% des Français qui plaçaient la présidente du mouvement, Marine Le Pen, en tête du premier tour de la présidentielle dans un sondage  pour Marianne fin janvier et dans  notre sondage metronews- OpinionWay  publié la semaine dernière, les études se succèdent avec une certaine cohérence.

Une nouvelle enquête Ifop pour Le JDD indique, dimanche, que 29% des Français souhaitent une victoire du FN aux élections des 22 et 29 mars 2015. Le parti de Marine Le Pen caracole en tête, devant l'UMP (25%), le PS (22%) et les trois composantes Modem-EELV-Front de gauche à égalité (8%).

EN SAVOIR+
>> Le FN de Marine Le Pen peut-il gouverner ? Les Français ne le pensent pas >> Le ni-PS ni FN de l'UMP ne séduit pas

Le succès actuel du FN est encore plus flagrant chez les électeurs les plus jeunes. Ainsi, pas moins de 37% des 18-24 ans et 38 % des 35-49 ans souhaitent sa victoire à ces élections locales.

Un sondage qui éclaire le paysage politique une semaine après l'élection législative partielle dans le Doubs , lors de laquelle la candidate FN s'était placée en tête du premier tour avec, précisément, un tiers des votes. Lors de cette élection riche en enseignements, le Front avait trouvé une surprenante réserve de voix au second tour, au point de frôler la victoire à moins de trois points derrière le candidat PS.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

Policier tué à Avignon : le collègue d'Eric Masson présent lors du meurtre reconnaît formellement le principal suspect

EN DIRECT - Tensions israélo-palestiniennes : la France appelle à un "usage proportionné de la force"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.