Départementales : face à la poussée du FN, le PS attaque l'UMP

Politique

En dépassant à peine la barre des 20 %, le PS a perdu de nombreux sièges dans les conseils départementaux. Les cadres du parti, à l'instar du Premier ministre Manuel Valls sur RTL, ont pointé du doigt la politique de l'UMP et de son président Nicolas Sarkozy.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter