Départementales : la droite engrange les présidences

Politique
DirectLCI
Quatre jours après le second tour des élections départementales, les assemblées des 98 départements français en jeu dimanche ont élu jeudi leur président, consacrant la victoire de la droite qui en dirige désormais un peu plus des deux tiers sans être contrainte de négocier avec le Front national. Ces résultats signifient la fin d’une époque dans certains départements, notamment dans le Tarn-et-Garonne, l'Essonne et les Bouches-du-Rhône.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter