Départementales: "Manuel Valls a tort d'additionner les voix" de gauche

Politique

Si le Premier ministre, Manuel Valls, s'est félicité des chiffres du FN moins élevés que prévu au premier tour des élections départementales, il n'a pas commenté la division des partis de gauche, comme l'explique Christophe Jakubyszyn, chef du service politique de TF1.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter