Départementales : "On complique beaucoup le travail" aux électeurs

Politique

A moins de deux semaines des élections départementales, les 22 et 29 mars, le politologue Pascal Perrineau a reconnu que "la tâche est complexe pour l'électeur moyen". D'où un désintérêt des Français pour ce scrutin.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter