Départementales : "un remaniement gouvernemental à minima, s’il y a"

Politique

Pour Christophe Jakubyszyn, spécialiste politique de TF1, la leçon à tirer pour le PS est simple : quand la gauche est divisée, elle perd. Elle sera donc absente dans beaucoup de cantons la semaine prochaine lors du second tour. Pour François Hollande, il faut avant tout rassembler mais pas trop vite : EELV est à terre, idem pour Martine Aubry et les frondeurs. L’heure pour le Président est donc à l’attente jusqu’à l’épuisement, afin de pouvoir ensuite leur tendre la main.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter