Depuis 2005, la santé de Jacques Chirac n'a cessé de se dégrader

Politique
DirectLCI
SANTÉ – L'ancien chef de l'Etat a été hospitalisé ce dimanche à la Pitié-Salpêtrière, à Paris, victime d'une "infection pulmonaire" selon ses proches. Réputé pendant des décennies pour sa santé de fer, Jacques Chirac a connu en septembre 2005 son premier véritable ennui grave, lorsqu'il a été hospitalisé en urgence pour un AVC qui l'a fortement affaibli.

L'ancien président Jacques Chirac, bientôt 84 ans, a été admis ce dimanche à l'hôpital parisien de La Pitié-Salpêtrière pour une infection pulmonaire. De retour à Paris après un long séjour au Maroc, avec son épouse Bernadette, l'ex-chef de l'Etat a été transporté à la Pitié-Salpêtrière, où il devrait rester hospitalisé plusieurs jours.


Alors que, comme à chacune de ses hospitalisations, les rumeurs les plus alarmantes circulent sur son état de santé, une source proche de l'ancien président a précisé à l'AFP que Jacques Chirac était conscient.


Très éprouvé par la mort de sa fille Laurence

Depuis son départ de l'Elysée en mai 2007, Jacques Chirac a déjà été hospitalisé à plusieurs reprises, notamment pendant une quinzaine de jours en décembre 2015, déjà à la Pitié-Salpêtrière, pour affaiblissement. 


L'ancien chef de l'Etat a par ailleurs été fortement éprouvé par la mort de sa fille aînée, Laurence, en avril. Ses proches témoignaient cependant ces dernières semaines d'une amélioration de son état de santé.

Maladie neurologique dégénérative

Sa santé de fer, qui a fait sa réputation pendant des décennies, a commencé à se dégrader en septembre 2005. Cette année-là, il est hospitalisé en urgence pour un accident vasculaire cérébral (AVC), qui va fortement l'affaiblir. 


Lors du procès des emplois fictifs à l'époque où il était maire de Paris (1977-1995), Jacques Chirac, qui a été condamné, avait obtenu de ne pas apparaître au tribunal, en raison d'une maladie neurologique dégénérative affectant ses capacités. En janvier 2014, Bernadette Chirac avait annoncé que son époux ne parlerait plus jamais en public, et évoqué notamment des troubles de "sa mémoire, surtout par moments".

Dernière apparition en public en novembre 2014

La dernière apparition de Jacques Chirac à une cérémonie officielle remonte au 21 novembre 2014. Diminué, la main sur l'épaule de son garde du corps, il était arrivé sous les applaudissements de la salle. 


Le 20 juin dernier, il n'a pas assisté à l'inauguration de l'exposition lui étant consacrée au musée du Quai Branly à Paris, où François Hollande lui avait rendu un vibrant hommage. Il avait toutefois visité l'exposition le mois suivant.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter