Des députés, dont Marine Le Pen, veulent interdire l'écriture inclusive chez les élus

Des députés, dont Marine Le Pen, veulent interdire l'écriture inclusive chez les élus
Politique

VIE PUBLIQUE - Neuf députés parmi lesquels la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, ont déposé une proposition de loi pour interdire l'usage de l'écriture inclusive chez les élus. En ligne de mire : les nouveaux maires EELV.

Ils ne veulent plus de l'écriture inclusive. Neuf députés, majoritairement membres du Rassemblement national, ont déposé une proposition de loi "visant à interdire l'usage de l'écriture inclusive par toute personne morale publique ou privée bénéficiant d'une subvention publique". L'écriture inclusive est un mode d'écriture destiné à promouvoir l’égalité femmes-hommes, en ajoutant aux mots la marque du féminin à l’aide d’un point médian (exemples : citoyen.ne.s, ami.e.s).  

Lire aussi

"Cette proposition de loi a vocation à préserver la langue française des attaques qui lui sont portées, en particulier à travers l'écriture inclusive", a expliqué à LCI le député RN du Nord Sébastien Chenu. Selon lui, il faut défendre "la langue française comme patrimoine culturel, mais aussi comment ciment républicain." Dans la ligne de mire des neufs signataires : les nouveaux maires EELV, dont certains ont adopté ce mode d'écriture pour leur communication, comme à Lyon, où ce fut l'une des premières mesures votées par la municipalité écologiste. 

Le 28 juillet sur RMC, Sébastien Chenu avait qualifié de "dingues" ces maires EELV "qui veulent imposer l'écriture inclusive". "Leur action a été le signal qu'il fallait réagir", a-t-il indiqué à LCI.

Deux ex-marcheurs parmi les signataires

Le député du Nord se félicite également que "pour la première fois deux députés, anciens membres de La République en marche, rejoignent un député du Rassemblement nationale sur une proposition". En effet, parmi les signataires de cette proposition de loi figurent les ex-députés LaREM Agnès Thill et Joachim Son-Forget. Ils sont accompagnés des députés RN Ludovic Pajot, Marine Le Pen, Bruno Bilde, de la députée Debout la France du Var Maire-France Lorho ou encore d'Emmanuelle Ménard.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent