Deux ans après son élection, les 10 grands chantiers de Hollande

Deux ans après son élection, les 10 grands chantiers de Hollande

DirectLCI
ANNIVERSAIRE - François Hollande devrait pouvoir soigner son bilan dans les mois à venir. Si leur calendrier reste souvent flou, plusieurs grandes réformes sont sur les rails.

Alors qu'il fête le deuxième anniversaire de son arrivée au pouvoir mardi, plusieurs réformes emblématiques du quinquennat de François Hollande devraient être mises en place dans l'année.

1. JUSTICE
Christiane Taubira va devoir ferrailler à l'Assemblée. Son très délicat dossier de réforme pénale, qui supprime notamment les peines plancher créées sous Nicolas Sarkozy et met en place une peine de probation pour certains délits, doit être examiné au Parlement à partir du mois prochain.

2. CONSTITUTION
François Hollande a annoncé en janvier son intention de relancer la réforme constitutionnelle du Conseil supérieur de la magistrature, l'instance de nomination et de discipline des magistrats. Ce texte, annoncé comme un marqueur du quinquennat, avait été mis sous le tapis l'été dernier, faute de majorité pour le faire adopter.

3. DÉPENDANCE
C'est un sujet complexe, pour lequel le gouvernement a pris son temps. Le projet de loi sur l'autonomie des personnes âgées, qui reprend l'engagement 18 de campagne de François Hollande - "une réforme de la dépendance permettant de mieux accompagner la perte d'autonomie" -, doit arriver "prochainement" au Parlement. Il sera centré sur le maintien à domicile.

4. FIN DE VIE
Le dossier suscitera-t-il autant de crispations que celui du mariage pour tous ? Pour réformer la loi Leonetti, le gouvernement a déjà reçu plusieurs avis. Il consulte actuellement les "familles de pensée" pour un texte prévu d'ici l'été.

5. TERRITOIRES
Big-bang régional à l'horizon. Manuel Valls veut s'attaquer à la carte de France en "divisant "par deux" le nombre des régions au plus tard au 1er janvier 2017. Le Premier ministre prévoit également de supprimer les départements "à l'horizon 2021" et de refondre la carte des intercommunalités d'ici à 2018.

6. FAMILLE
A la suite des grands défilés de la "Manif pour tous", le gouvernement a décidé de reporter à au moins 2015 le projet de loi sur la famille, qui devait adapter le droit aux nouveaux modèles familiaux (familles séparées, recomposées ...). Des députés socialistes et écologistes ont toutefois repris l'initiative avec un texte en discussion à partir de mardi à l'Assemblée. Celui-ci prend soin d'écarter les sujets les plus polémiques, en particulier l'ouverture de la PMA aux couples de femmes.

7. RÉINDUSTRIALISATION
Arnaud Montebourg va devoir mettre les bouchées doubles pour achever la mise en œuvre de ses 34 plans pour relancer une France industrielle déclinante. Le ministère du Redressement productif a connu jusqu'ici des résultats contrastés, avec par exemple l'arrêt des hauts fourneaux de Florange, mais aussi des entreprises ayant évité le pire, comme Mory Ducros.

8. ÉCOLOGIE
Le texte sur la transition énergétique, un grand thème d'action du quinquennat, devrait être présenté avant l'été, avec notamment l'objectif de limiter le nucléaire à 50% de la production d'électricité d'ici à 2025. Ségolène Royal, qui a hérité du dossier, table sur pas moins de 100.000 emplois verts créés en trois ans grâce à ce chantier.

9. ÉCOLE
Il n'y a pas que les rythmes scolaires qui donnent du fil à retordre au ministre de l'Education nationale. La refonte des programmes devait entrer en vigueur dès la rentrée prochaine pour la maternelle, à celle de 2015 pour le cours préparatoire, puis les années suivantes pour chacun des cycles. Tous ces délais ont été repoussés d'un an.

10. DROIT D'ASILE
Lorsqu'il était ministre de l'Intérieur, Manuel Valls avait engagé une réflexion sur le droit d'asile. Maintes fois reportée, la réforme du système est attendue d'ici à la fin 2014. Elle doit notamment réduire les délais d’examen des demandes d’asile.

Plus d'articles

Sur le même sujet