Dîners clandestins : la SDJ de M6 maintient l'information sur la présence d'"au moins un membre du gouvernement"

Dîners clandestins : la SDJ de M6 maintient l'information sur la présence d'"au moins un membre du gouvernement"

MISE AU POINT - La Société des journalistes des JT de M6 a publié un communiqué afin de défendre le reportage sur les dîners clandestins organisés en période de crise sanitaire. Le syndicat assure qu'un membre du gouvernement était présent et se défend de propager des "calomnies".

Face aux accusations de Pierre-Jean Chalençon, la SDJ contre-attaque. La Société des journalistes des JT de M6 a défendu ce mardi le reportage sur des dîners clandestins qui a mis les réseaux sociaux en ébullition, alors que l'un de leurs organisateurs, à savoir Pierre-Jean Chalençon, accuse les reporters de la chaîne de l'avoir piégé.

Depuis la diffusion le 2 avril de ce reportage, le célèbre collectionneur qui apparaît notamment dans Affaire conclue, sur France 2, "se répand dans les médias et sur les réseaux sociaux", "accuse notre rédaction et nos JT de propager des 'calomnies'" et "nous reproche 'une sorte de guet-apens, de coup monté'", rapporte la SDJ, qui tient à réfuter ces propos.

Toute l'info sur

La France retrouve le confinement

"D'autres sources (que Pierre-Jean Chalençon) nous ont confirmé en 'off' la présence d'au moins un membre du gouvernement à un de ces dîners", a assuré la SDJ des Journaux télévisés de M6, qui assure poursuivre ses propres investigations à ce sujet. "Comme c'est toujours le cas, le travail de nos journalistes a été effectué avec rigueur et dans le parfait respect des règles déontologiques", assure-t-elle, rejetant point par point les critiques du collectionneur.

Un "poisson d'avril" pour démenti

Ce dernier assure que son témoignage diffusé dans le reportage, dans lequel il dit avoir dîné dans "des restaurants soi-disant clandestins avec un certain nombre de ministres", n'était en fait qu'"un énorme poisson d'avril". Le reportage a enflammé les réseaux sociaux durant le weekend, provoqué des réactions de la classe politique, et entraîné l'ouverture d'une enquête.

"De notre côté, nous, les journalistes de la rédaction de M6, continuerons de faire notre travail d'investigation avec exactitude, précision et professionnalisme", conclut la SDJ dans son communiqué.

Lire aussi

Sur Europe 1, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a déclaré qu’à sa connaissance, "il n'y a pas de ministres" parmi les participants à ces dîners clandestins, dénonçant au passage "la rumeur qui sape les fondements de la démocratie". Il "s'est fait faire une fausse publicité, qui je crois, peut lui coûter cher", a prévenu le ministre concernant Pierre-Jean Chalençon.

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Thomas Pesquet vers l'ISS : la capsule Crew Dragon est en orbite autour de la Terre

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

EN DIRECT - Covid-19 : Poutine impose 10 jours fériés en mai pour lutter contre le virus

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

Lire et commenter