Dîners clandestins : "Il n'y a pas de ministres" parmi les participants, affirme Gérald Darmanin

Dîners clandestins : "Il n'y a pas de ministres" parmi les participants, affirme Gérald Darmanin

RÉACTION - Alors qu'une polémique enfle sur la tenue de dîners clandestins à Paris, impliquant possiblement des ministres selon le propriétaire du Palais Vivienne, Pierre-Jean Chalençon, qui s'est depuis rétracté, le ministre de l'Intérieur a affirmé qu'aucun ministre ne figurait, "à sa connaissance", parmi les participants.

Tout est parti d’un reportage de M6 en caméra cachée dans un lieu présenté comme "un restaurant clandestin situé dans les beaux quartiers". Dans ce sujet, diffusé vendredi soir, les participants à ces dîners clandestins et les serveurs ne portaient pas de masques et ne respectent pas les gestes barrières, alors qu’un organisateur affirmait anonymement que des ministres y participaient.

Si depuis, ce dernier, qui n’est autre que le collectionneur Pierre-Jean Chalençon et dont le nom a été dévoilé, s'est finalement rétracté, plaidant "l’humour" et "le sens de l’absurde" par le biais de son avocat, une enquête pénale a été ouverte dimanche par le procureur de Paris Rémy Heitz pour déterminer si ces affirmations sont vraies.

Les règles du jeu s'appliquent à tout le monde, et aux ministres au premier chef.- La ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher.

Sur LCI ce mardi, la ministre déléguée à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher a assuré que, selon elle, aucun ministre n'a participé à un dîner clandestin : "Je veux rassurer les Français, les règles du jeu s'appliquent à tout le monde, et aux ministres au premier chef. Ce serait une faute politique majeure de ne pas le respecter. (…) Je serai très surprise, cela s'apparente à un suicide politique de se croire au-dessus des lois au moment où tous les Français font des efforts considérables."

Dans le même temps, sur Europe 1, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a déclaré qu’à sa connaissance, "il n'y a pas de ministres" parmi les participants à ces dîners clandestins, dénonçant au passage "la rumeur qui sape les fondements de la démocratie". "Je voudrais dire (...) à quel point la rumeur est dure pour notre démocratie. (...) et je crois qu'on devrait vraiment réfléchir à cette idée que c'est le soupçon qui permet de condamner des gens et non pas la vérité", a ajouté le ministre. Il "s'est fait faire une fausse publicité, qui je crois, peut lui coûter cher", a prévenu le ministre concernant Pierre-Jean Chalençon.

Si on ne peut plus avoir de l’humour. C'était une blague.- Pierre-Jean Chalençon, collectionneur et propriétaire du Palais Vivienne.

De son côté, le principal intéressé s’est de nouveau exprimé sur BFMTV : "Non, je n’organise pas de dîner, pas de soirée, rien du tout ! Au Palais Vivienne ou ailleurs. Ça fait 15 mois que le Palais Vivienne est fermé." "C'est le plus gros poisson d'avril de ces 10 dernières années. Un poisson d'avril qui a marché. Je ne pensais pas qu'il marcherait à ce point-là", a-t-il indiqué. "Si on ne peut plus avoir de l’humour. C'était une blague. La France entière me connaît, sait que j'ai beaucoup d'humour, que je rigole. En attendant, je ne reçois pas de ministres, quand je reçois un copain ou une copine, c'est le maximum."

Lire aussi

Concernant jeudi soir, le propriétaire du Palais Vivienne a déclaré : "J'ai décidé avec mon équipe de célébrer Napoléon. J'organise alors des dîners, des déjeuners napoléoniens et des visites. La semaine dernière, c'était une sorte de soirée zéro. Nous avons mis en exergue quelques personnes. Peut-être une douzaine de personnes, et elles sont parties très tôt. Nous avons fait comme s'il y avait une soirée au palais, mais il n'y avait rien à manger."

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique de Jean-Michel Aphatie

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Jean-Michel Aphatie reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 6000 personnes toujours en réanimation

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

Deux jeunes retrouvés morts après être partis en randonnée au Piton de la Fournaise

Minute par minute, comment suivre le décollage de Thomas Pesquet à bord de SpaceX

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Lire et commenter