Discours de François Hollande : quand le président charge ses adversaires

DirectLCI
JT 13H - Lors de son discours de rentrée prononcé salle Wagram à Paris ce matin, François Hollande s'en est pris à ses possibles adversaires en vue de la présidentielle, qu'il juge trop "pressés" : "Ils ne se sentent plus de limites, a-t-il expliqué, ils pensent que le pouvoir est à portée de main, ils y sont, ils s'y installent, s'organisent, pensent que l'élection c'est la primaire et que le reste n'a plus d'importance".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter