Divisions chez LR : les "Constructifs" vont lancer leur parti, qui devrait être baptisé "Agir"

Politique
RECOMPOSITION A DROITE - Selon Le Figaro, les responsables "Constructifs", transfuges des Républicains, lanceront leur nouveau parti politique, "Agir, la droite constructive", avant le 10 décembre prochain, jour du premier tour de l'élection à la présidence LR. Une information confirmée à LCI par l'un des députés concernés.

L'heure de la refondation a sonné chez les responsables "Constructifs", ces élus issus notamment des Républicains qui ont décidé de soutenir certaines réformes du gouvernement. Selon une information du Figaro publiée lundi, le député de Seine-et-Marne Franck Riester, coprésident du groupe "Constructifs" à l'Assemblée nationale, prépare le lancement prochain d'un nouveau parti destiné à accueillir les transfuges LR qui ne se reconnaissent pas dans la ligne du parti de droite dont Laurent Wauquiez pourrait prendre la présidence d'ici un mois. 


La dénomination, "Agir, la droite constructive", a effectivement été déposée dès le 7 octobre par le député ex-LR à l'Institut national de la propriété intellectuelle (INPI). "Rien n'est décidé définitivement", a toutefois précisé au Figaro Franck Riester. "On a pris les devants pour s'assurer que si l'on devait prendre ce nom, on ne nous le piquerait pas." 

Prendre Laurent Wauquiez de vitesse

L'objectif des fondateurs d'Agir serait de lancer le mouvement avant le 10 décembre, date du premier tour de l'élection à la présidence LR, pour laquelle Laurent Wauquiez fait figure de favori. Depuis plusieurs semaines, les escarmouches n'ont cessé de s'accumuler entre Laurent Wauquiez et les "Constructifs", dont le premier réclame l'exclusion pure et simple. Pour ces derniers, il s'agit d'acter une incompatibilité entre leurs positions et celles de Laurent Wauquiez, jugées trop à droite. 

En vidéo

Laurent Wauquiez : "Les Constructifs, c'est dehors, un point c'est tout"

"Ca nous tenait à coeur de garder le mot constructif"

Un député concerné par l'initiative a confirmé lundi l'information à LCI : "Ce sera le nom du parti, ça nous tenait à coeur de garder le mot constructif", a-t-il indiqué, ajoutant que le mouvement Agir permettrait dans ses statuts une double appartenance, afin d'éviter à certains responsables LR d'avoir à démissionner de leur parti d'origine -du moins dans un premier temps.


Le lancement du mouvement, initialement envisagé à la mi-novembre, avait été reporté, selon ce même député. Les "Constructifs" devraient se réunir mardi ou mercredi afin de préciser la date exacte de la création d'Agir, un projet resté jusqu'ici secret. L'officialisation pourrait avoir lieu avant la fin de novembre. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter