Dix ans avant Valls, Philippe de Villiers parlait déjà d'un "apartheid" à la française

Dix ans avant Valls, Philippe de Villiers parlait déjà d'un "apartheid" à la française
Politique

Mardi, depuis l’hôtel de Matignon, Manuel Valls a adressé ses vœux à la presse. Le Premier ministre a expliqué que la France vivait "un apartheid territorial, social et ethnique". Une sortie qui a divisé à gauche comme à droite. Mais le constat de Valls était déjà celui de Philippe de Villiers en 2005.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent