Dix ans avant Valls, Philippe de Villiers parlait déjà d'un "apartheid" à la française

Dix ans avant Valls, Philippe de Villiers parlait déjà d'un "apartheid" à la française

Mardi, depuis l’hôtel de Matignon, Manuel Valls a adressé ses vœux à la presse. Le Premier ministre a expliqué que la France vivait "un apartheid territorial, social et ethnique". Une sortie qui a divisé à gauche comme à droite. Mais le constat de Valls était déjà celui de Philippe de Villiers en 2005.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 patients en réanimation quasiment atteint

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

Vers un déconfinement territorialisé en mai ?

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

Olivier Véran favorable à une levée progressive des mesures par territoire

Lire et commenter