DOCUMENT - 5 mai 1981 : revivez le débat historique entre VGE et Mitterrand

DOCUMENT - 5 mai 1981 : revivez le débat historique entre VGE et Mitterrand

FACE À L'HISTOIRE - C’est un des duels politiques télévisés les plus célèbres de l’histoire de la Ve République. Il oppose, le 5 mai 1981, Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand, au coude-à-coude dans les sondages. Nous vous proposons de le (re)voir en intégralité dans cette vidéo.

C’est un moment qui a peut-être décidé du sort de l’élection, et qu’on enseigne désormais dans les écoles. Pour le moment historique qu’il représente, mais aussi pour toute la rhétorique qu’il déploie.

On oublie souvent que ce débat n’était alors que le deuxième du genre. Le premier avait eu lieu sept ans plus tôt, avec les mêmes candidats, se calquant sur le modèle américain, inauguré en 1960 par le débat Nixon-Kennedy. Une analogie à l’avantage de Valéry Giscard d’Estaing, jeune candidat dynamique que l’on comparait volontiers à JFK - et qui le revendiquait. 

Toute l'info sur

Valéry Giscard d'Estaing est décédé à l'âge de 94 ans

L'ancien président français Valéry Giscard d'Estaing est mort

L’exercice ne plaît guère à François Mitterrand, qui lui-même s’était trouvé “mauvais” lors du débat de 1974. Giscard avait fait mouche en lui refusant "le monopole du coeur" avant d'évoquer "l'homme du passé" : François Mitterrand était de 10 ans son aîné et avait été ministre sous plusieurs gouvernements de la IVᵉ république. 

On connaît la suite : le candidat de droite bondit d’1,5% dans les sondages au lendemain du débat, et devint quelques jours plus tard le plus jeune président de la République française. Mais le faible écart final entre les deux candidats a sans doute consacré la forme du débat, puisqu’il lui est attribué : si un tel affrontement télévisé a le pouvoir de décider du vainqueur à l’élection présidentielle, il devient un élément central de la démocratie.

L'"homme du passé" contre "l'homme du passif"

Un septennat plus tard, les deux mêmes candidats se retrouvent face-à-face. François Mitterrand est échaudé, et peu enthousiaste à l’idée d’un recommencement de l’histoire. D’après son conseiller de l’époque, le réalisateur Serge Moati, il aurait même tout fait pour l’éviter : son équipe élabore un cahier des charges très précis et qui semble impossible à satisfaire. Contre toute attente, la partie adverse accepte, le débat aura bien lieu. 

Giscard perd cette fois l’avantage de la nouveauté et de la jeunesse. Ce que Mitterrand saura exploiter, retournant la pique subie sept ans plus tôt, avec la formule légendaire de “l’homme du passif”. Le débat est passionné et précis, les deux candidats sont au meilleur de leur forme.  Regardez le en intégralité dans la vidéo en tête de cet article. 

Même si le regard rétrospectif tend à faire de François Mitterrand le grand vainqueur de ce débat, la presse de l’époque l’avait plutôt commenté comme un match nul. Mais c’est justement ce qu’il fallait au candidat de la gauche pour l’emporter finalement, et devenir le premier président socialiste de la Vᵉ république.

Ce débat de 1981 a été maintes fois commenté, raconté par ses acteurs, et même adapté au théâtre il y a quelques années. Il faut cependant se replonger dans ce moment d’histoire pour en apprécier toute la force.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 60.000 nouveaux cas en 24 heures, record de la 5e vague

Si je ne fais pas ma 3e dose à temps, faut-il que je me refasse intégralement vacciné ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Un Allemand tue sa famille avant de se suicider par peur d'être emprisonné après un pass sanitaire falsifié

VIDÉO - "Plus jamais ça" : l'émotion des parents de l'adolescente électrocutée dans son bain par son téléphone

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.