Droit d'amendement : La France insoumise et les astres

Politique
DirectLCI
L'OEIL - La loi demande aux médias audiovisuels de prendre en compte les sondages pour fixer le temps de parole des partis politiques. En désaccord avec ce système, les députés insoumis proposent un amendement assez spécial.

En colère contre la garde des Sceaux, Nicole Belloubet, qui avait évoqué la limitation du droit d'amendement des parlementaires, ces derniers ont quitté l'hémicycle mercredi. Le mois dernier, un amendement de la France insoumise proposait notamment d'ajouter un article de loi sur le temps de parole dans les médias. Il annonçait : "ainsi que la conjonction des astres, le marc de café et les entrailles de blaireau". Sur quel argument se basent les députés insoumis ? Cette proposition est-t-elle utile pour le débat démocratique ?

Ce lundi 26 mars 2018, Christophe Jakubyszyn, dans sa chronique "L'oeil", nous parle du droit d'amendement des parlementaires. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 26/03/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter