Droit d'asile : l'UMP a-t-elle raison de pointer une implosion en France ?

Droit d'asile : l'UMP a-t-elle raison de pointer une implosion en France ?

FACT CHECKING - L'Assemblée doit voter ce mardi un projet de loi sur le droit d'asile, visant à raccourcir le délai de traitement des demandes. L'UMP est vent debout contre cette réforme, dénonçant notamment par la voix d'Eric Ciotti une "implosion" du phénomène en France. Vraiment ?

C'est l'un de ces sujets qui ne manque jamais de provoquer de houleux débats entre droite et gauche. L'Assemblée nationale votera ce mardi un projet de loi réformant la procédure de droit d'asile, dans le but principal d'en raccourcir les délais pour mettre fin à l'engorgement du système. Bien que la majorité ait pris soin de dissocier ce projet de celui de l'immigration (qui sera débattu en 2015), le débat qui s'est achevé jeudi a permis à l'UMP de roder ses arguments.

Toujours très en verve sur ce sujet, le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a ainsi promis de "revenir" dessus quand la droite sera de nouveau aux affaires. Invité mardi dernier du Talk Orange-Le Figaro , il a également affirmé : "Aujourd'hui, notre système d'asile implose complètement, 66.000 demandeurs d'asile, on est le troisième pays au monde". Une déclaration pas tout à fait exacte… Voici pourquoi.

Une augmentation réelle des demandes
Le chiffre que cite Eric Ciotti correspond au total des demandes reçues par l'Office français de protection des réfugiés (OFPRA) en 2013 (65.894). Mais pour parler d'une montée nouvelle du phénomène, il vaudrait mieux parler du total des premières demandes, qui s'élève, lui, à 60.095. D'autant que les réexamens, eux, sont en baisse par rapport en 2012. Eric Ciotti a néanmoins raison de dire que le nombre de demandes d'asile augmente, très exactement de 8,8% entre 2012 et 2013. Atteignant, relève le Haut commissariat aux réfugiés (HCR), un niveau inégalé depuis 1989. En revanche, 19% seulement sont acceptées, soit 11.415 dossiers, un chiffre relativement stable depuis 2008.

Un phénomène qui ne date pas d’"aujourd’hui"
Le doublement du nombre de demandes s'est même déroulé quasiment intégralement... durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, puisqu'elles sont passées de 39.387 en 2007 à 52.174 en 2011, dernière année pleine de son mandat. Ce qui prouve bien qu'elle n'a aucun rapport avec le pouvoir en place, ni avec le laxisme dont la droite fait régulièrement le reproche à la gauche sur ce sujet. En fait, cette augmentation est due à la multiplication de crises internationales ces dernières années.

La France est bien le 3e pays au monde, mais...
Sur le classement de la France parmi les pays qui reçoivent le plus de demandes d'asile, Eric Ciotti ne se trompe pas. Selon le HCR, elle n'est en effet devancée que par l'Allemagne et les Etats-Unis. Mais en insistant sur ce classement, le député UMP fait comme si la France avait atteint cette place récemment. C'est vrai... mais pas dans le sens où il l'entend. En effet, le HCR montre que la France était deuxième du classement en 2011, et même première en 2010.

Une "implosion" toute relative
Le recul de la France dans le classement des pays qui reçoivent le plus de demandes d'asile met en valeur deux choses. D'abord, le phénomène n'est pas français mais mondial : il a augmenté de 28% depuis 2012 dans les 44 pays étudiés par le HCR, soit trois fois plus qu'en France. Ensuite, la France n'est pas le pays le plus sollicité. La Suède a ainsi reçu 54.300 demandes en 2013. Rapporté au nombre d'habitants, c'est six fois plus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Affaire Jubillar : l'avocat de Cédric Jubillar met en garde contre "une erreur judiciaire"

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Disparition de Delphine Jubillar : ce nouvel élément révélé par l’amant de l'infirmière

"Je ne mange pas le soir" : elles vivent avec moins de 1000 euros de retraite par mois

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.