DSK attaque l'auteur de "La ballade de Rikers Island"

DSK attaque l'auteur de "La ballade de Rikers Island"

Politique
DirectLCI
JUSTICE - Dominique Strauss-Kahn a assigné en diffamation Régis Jauffret, l'auteur de "La Ballade de Rikers Island" et les éditions du Seuil pour ce roman qui met en scène le dirigeant d'une institution internationale accusé de viol, a-t-on appris ce jeudi.

Dominique Strauss-Kahn veut définitivement tourner la page de l'affaire du Sofitel . Il vient d'assigner en diffamation les éditions du Seuil et Régis Jauffret, l'auteur de La Ballade de Rikers Island, a annoncé jeudi la maison d'édition.

Le livre est en effet directement inspiré de l'affaire qui a causé la chute de l'ex-patron du FMI il y a deux ans et demi. Si le pronom personnel "Il", sous lequel est désigné le personnage principal, "n'est pas Dominique Strauss-Kahn", selon la maison d'édition, la ressemblance avec l'ancien dirigeant du FMI est flagrante.

"Les difficultés de DSK ne sauraient justifier une telle procédure"

Le roman de Régis Jauffret relate en effet l'histoire d'un président d'une institution financière internationale, accusé de viol par une femme de chambre africaine. Il est incarcéré pendant quelques jours dans une prison du continent américain. Libéré sous caution, les poursuites sont finalement abandonnées. A la suite de ces événements, sa carrière est brisée et son épouse demande le divorce. Le nom de l'ancien patron du FMI a beau n'être jamais mentionné, DSK entend bien être dédommagé.

Une position qui consterne les éditions du Seuil. "La République des lettres a ses lois. La première d'entre elle proclame la liberté de l'écrivain. Mon rôle, en tant qu'éditeur (...) consiste à protéger cette liberté-là, dans le respect des lois de la République", s'insurge Olivier Bétourné, président des Editions du Seuil. Et d'ajouter : "Les difficultés que le plaignant doit surmonter pour refaire sa vie, après les épreuves que l'on sait, ne sauraient justifier une telle procédure".

L'écrivain "attribue l'agression sexuelle de Nafissatou Diallo"

Mais cette poursuite en diffamation ne repose pas exclusivement sur l'objet littéraire. En effet, les avocats de DSK reprochent surtout les propos tenus par Régis Jauffret lors de l'émission de Pascale Clark, "Comme on nous parle", sur France Inter, rapporte Le Figaro jeudi . Selon les avocats, l'écrivain "attribue l'agression sexuelle de Nafissatou Diallo" à l'ancien homme politique et, de fait, il se trouve "personnellement diffamé", alors que la justice américaine n'a pas condamné leur client.

Si les condamnations des éditeurs ou auteurs sont rarissimes en France, Dominique Strauss-Kahn a de quoi espérer . Le 26 février 2013, la justice avait ordonné qu'un encart soit inséré dans chaque exemplaire de Belle et la Bête, le livre de Marcela Iacub qui racontait sa liaison avec l'ancien patron du FMI. Welcome To New-York, le film avec Depardieu consacré à l'affaire DSK et qui doit bientôt sortir au cinéma, sera-t-il la nouvelle cible de ses avocats ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter