D’une seule phrase, Robert Ménard provoque un psychodrame à l’extrême droite

D’une seule phrase, Robert Ménard provoque un psychodrame à l’extrême droite

Lors d’un rassemblement droitier Robert Ménard, le maire de Béziers s’est défendu d’être le "marchepied" du FN, parti dont la députée Marion Maréchal-Le Pen était invitée. Suite à cette sortie, celle-ci, ulcérée a claqué la porte en dénonçant "une erreur politique".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccination : 1 million de rendez-vous pris, selon Jean Castex

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Lire et commenter