EDITO : "Le grand danger du terrorisme, c'est lorsque les démocraties perdent leur sang-froid"

Politique
DirectLCI
Au lendemain de la mort de l'auteur présumé des deux fusillades à Copenhague, la classe politique française s'est indignée après les événements survenus au Danemark. Renaud Pilat, journaliste à MYTF1News, a expliqué que le danger serait de voir la gauche et la droite se diviser.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter