Après le 11 mai, les attestations resteront obligatoires pour les déplacements de plus de 100 kilomètres

Après le 11 mai, les attestations resteront obligatoires pour les déplacements de plus de 100 kilomètres
Politique

MOBILITE - Le Premier ministre a annoncé mardi 28 avril qu'il serait possible de circuler sans attestation à partir du 11 mai, sauf "pour les déplacements à plus de 100 kilomètres du domicile".

Le Premier ministre a annoncé mardi 28 avril, lors de la présentation du plan de déconfinement, que les Français pourraient désormais circuler sans attestation à partir du 11 mai, à la condition que ces déplacements se fassent dans un rayon maximal de 100 kilomètres du domicile. "Les déplacements à plus de 100 km du domicile ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel", a précisé le Premier ministre. Pour ceux-là, une attestation sera requise. 

Il a néanmoins averti que "si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai" ou alors "nous le ferons plus strictement", appelant ainsi chacun au "civisme" pour la réussite du déconfinement.

Avant cette date, "les transports interrégionaux seront réduits au maximum. La capacité des transports publics va être drastiquement réduite pendant au moins les trois semaines suivant la fin du confinement le 11 mai, afin de respecter la distanciation sociale" a affirmé le chef du Gouvernement. 

Lire aussi

Limitation des déplacements entre départements

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

A partir du 11 mai, la mise en oeuvre du déconfinement va reposer, selon les mots du Premier ministre sur le triptyque "protéger, tester, isoler". 

Concernant les départements, le déconfinement sera différencié le 11 mai entre les départements "vert", où il sera appliqué largement, et "rouge", où il prendra une forme plus stricte, a annoncé Edouard Philippe. 

Il a également annoncé qu'après une première phase de déconfinement le 11 mai, une nouvelle étape s'ouvrirait le 2 juin pour trois semaines, avec de nouvelles mesures qui dépendront du niveau de l'épidémie. "Je donne rendez-vous aux Français à la fin du mois de mai pour évaluer les conditions dans lesquelles nous organiserons une nouvelle phase de déconfinement, et prendrons en particulier des décisions sur l’organisation des cafés, des restaurants, des vacances", a expliqué le Premier ministre, après avoir notamment annoncé cette limitation des déplacements entre départements.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent