Élection présidentielle : 44% des policiers et militaires prêts à voter Le Pen au premier tour

Élection présidentielle : 44% des policiers et militaires prêts à voter Le Pen au premier tour

SONDAGE - Selon une enquête Ipsos-Cevipof, le Rassemblement National gagne du terrain chez les membres des forces de l'ordre. Près de la moitié d'entre eux pourraient voter pour Marine Le Pen lors du premier tour de la présidentielle 2022.

Une tendance alarmante ? Une nouvelle enquête Ipsos, en partenariat avec le centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof), semble démontrer que l'idée d'un vote en faveur du Rassemblement National (RN) fait progressivement son chemin au sein des forces de l'ordre. 

Ainsi, à moins d'un an de la présidentielle 2022, au moins 44% des policiers et militaires envisagent désormais de voter pour Marine Le Pen au premier tour. Réalisé du 9 au 15 avril, ce sondage montre aussi que le candidat de droite Xavier Bertrand ne récolterait que 24% des voix au sein de la police, contre 20% pour Emmanuel Macron. 

En cas de configuration favorable, Marine Le Pen serait créditée d'au moins 60% des intentions de vote des forces de l'ordre au second tour. Une estimation qui pourrait même être en deçà de la réalité, l'échantillon utilisé par les chercheurs comprenant des catégories de population (militaires, policiers retraités, gradés…) qui votent moins à l’extrême droite que les policiers de terrain.  

"Ils incarnent l’offre, on leur du désordre"

"On voit incontestablement qu'il y a, dans l'opinion, une forte préoccupation pour les questions de sécurité", explique Bruno Cautrès, chercheur au CNRS rattaché au Cevipof, sur BFMTV. Dans ce contexte, poursuit-il, les professions qui se trouvent en première ligne sont davantage sensibles à "la proposition politique du Rassemblement national" qui met en avant le "rétablissement de l'autorité" et "la thématique d'un faible libéralisme culturel".

Ces chiffres suscitent en tout cas une réelle satisfaction dans les rangs du Rassemblement National. L'un de ses cadres, interrogé par LCI, estime que "les policiers sont lucides et pragmatiques". "Ils se tournent majoritairement vers la candidate qui les respecte, les protège et veut leur donner les moyens de remplir leur mission", souligne-t-il. 

"Ils (les policiers, ndlr) incarnent l’ordre, on leur offre du désordre. Ce n’est pas étonnant qu’ils se radicalisent", analyse de son côté un élu LR auprès de LCI, qui juge néanmoins que "la droite républicaine a un rôle à jouer et un espace".

Ces derniers jours, la question d'insécurité et d'une potentielle faiblesse du système pénal français prend une dimension considérable. Un sujet tristement remis sur le devant de la scène après la mort tragique de deux policiers dans l'exercice de leurs fonctions, à Rambouillet puis Avignon. 

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique d'Elizabeth Martichoux

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Elizabeth Martichoux reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France tout près des 1000 patients en réanimation

Covid-19 : doit-on s'isoler si l'on est déclaré "cas contact" et pleinement vacciné ?

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France stagne, après l'or en aviron

VIDÉO - Pour rassurer, Olivier Véran vaccine devant les caméras sa collègue Olivia Grégoire, enceinte

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.