Élection présidentielle 2022 : Macron et Le Pen solidement ancrés comme finalistes

À un an du scrutin, au second tour, le président sortant l'emporterait avec 54% des voix contre 46% pour la présidente du RN. (Photo prise avant l'épidémie de Covid-19)

BIS REPETITA ? - Selon un sondage publié ce mercredi à un an de l'élection présidentielle de 2022, le chef de l'État et sa rivale du Rassemblement national semblent se diriger tout droit vers la revanche de leur duel de 2017.

Une photographie n'est pas une prédiction de l'avenir, elle n'est qu'un cliché de l'instant présent. Les deux anciens finalistes de la présidentielle de 2017 sont encore loin de leurs rivaux, dans les intentions de votes du premier tour, avec 26% pour Marine Le Pen, 26 à 28% pour Emmanuel Macron, selon la première édition du baromètre d'intentions de vote Challenges et Harris Interactive, publiée ce mercredi. 

Au second tour, le match donne 54% au premier et 46% à la seconde. Il y a cinq ans, le même sondage Challenges/Harris Interactive avait estimé pour 2017 66,1% des voix contre 33,9% dans le même ordre d'arrivée qu'aujourd'hui.

Selon cette enquête, qui a testé deux hypothèses concernant le candidat incarnant la droite, Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse, l'écart au premier tour reste ténu entre le chef de l'État et la présidente du Rassemblement national (RN), quel que soit le candidat de la droite. À l'heure actuelle, aucun autre candidat n’apparaît d'ailleurs en capacité de concurrencer les deux finalistes de la dernière élection.

La gauche très éloignée du second tour

À gauche, c'est le candidat de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, qui recueillerait le plus de voix avec 11% des intentions de vote au premier tour, devançant Yannick Jadot, pour Europe Écologie-Les Verts, et Anne Hidalgo, pour le Parti socialiste, tous les deux à égalité avec 6% d'intentions de votes… 

Le dernier candidat socialiste à la présidentielle de 2017, Benoît Hamon, avait réalisé lui aussi 6% malgré le soutien des écologistes qui s'étaient ralliés à lui. Aussi bien Jean-Luc Mélenchon, que Yannick Jadot ou Anne Hidalgo, tous sont relégués 15 à 20 points derrière le duo de tête.

Lire aussi

À droite, le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand recueillerait 15% des intentions de vote, la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse obtiendrait moins, 12%. Des scores identiques à ceux mesurés il y a un mois. L'un comme l'autre se trouvent distancés de onze à 14 points des deux candidats de tête. 

Un écart non-négligeable mais qui semble peut-être plus rattrapable par une dynamique d'une campagne électorale. Les différents aspirants peuvent néanmoins se rassurer en songeant aux destins de Jacques Chirac ou de François Hollande, l'un comme l'autre, peu imaginaient leurs victoires à un an de l'échéance.

En vidéo

Présidentielle : le candidat Bertrand en tête à droite

Enquête Harris Interactive pour Challenges, réalisée en ligne du 16 au 19 avril, auprès d'un échantillon de 1210 personnes, représentatif de la population française âgée d'au moins 18 ans.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Un morceau de fusée chinoise continue sa chute vers la Terre, sans que l'on sache sa destination

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation poursuit sa baisse

Avignon : qui était le policier abattu ?

Nick Kamen, l'ex-protégé de Madonna, est mort à 59 ans

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.