Elections départementales : "Une participation faible, mais toutefois meilleure qu’en 2011"

Politique
Les Français sont appelés aux urnes aujourd'hui pour le premier tour des élections départementales dans 2.054 cantons, un scrutin qui ne semble pas susciter un grand intérêt car une forte abstention est attendue, d'autant que les compétences des départements n'ont toujours pas été arrêtées. Le point avec Philippe Morand, envoyé de TF1 au ministère de l'Intérieur.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter