Elections européennes : Jean-Pierre Raffarin soutient le projet d’Emmanuel Macron

Politique
DirectLCI
EUROPÉENNES - Jean-Pierre Raffarin a annoncé lundi son soutien à Emmanuel Macron. Dans un entretien au Figaro, l'ancien Premier ministre confie adhérer à la "vision ambitieuse" du chef de l'État.

Le feuilleton des Européennes se poursuit du côté des Républicains. Jean-Pierre Raffarin annonce ce lundi, dans un entretien accordé au Figaro, qu'il soutiendra le projet d'Emmanuel Macron pour l'Europe. Un choix qui intervient alors que Laurent Wauquiez, président du parti, avait estimé dans un courrier à l’ancien Premier ministre qu’un "fossé" séparait le projet européen des Républicains de celui du président de la République. 

Le projet européen "le plus abouti"

Depuis samedi, la pression montait dans les rangs des Républicains. Dimanche, Laurent Wauquiez, avait enjoint Jean-Pierre Raffarin, toujours membre du parti, à donner "sa position sur la campagne des Européennes". Dans la foulée, François-Xavier Bellamy, avait appelé chacun à faire "des choix clairs". Interrogée sur LCI, la tête de liste de LR pour les élections européennes, avait ajouté qu’elle ne porterait "jamais aucun jugement moral sur celui qui ne fera pas politiquement les mêmes choix" que les siens.


C’est donc désormais chose faite. L’ex-Premier ministre de Jacques Chirac a choisi son camp. Une décision qui repose, selon l’entretien publié par nos confrères, uniquement sur la tribune d'Emmanuel Macron sur l'Europe. "Il s'agit du projet européen le plus abouti", estime Jean-Pierre Raffarin, ajoutant qu’il adhère aussi bien au "constat" qu’à "la vision et au projet". Une annonce qui n'est pas tout à fait inattendue. Fin janvier, l'ancien chef de gouvernement avait déjà déclaré qu’il déciderait s'il restait ou non au sein des Républicains en fonction de la position du parti sur l'Europe.

En vidéo

FX Bellamy s'imagine un destin à la François Fillon

À noter que l’appel à la clarté de François-Xavier Bellamy aux membres des Républicains a aussi été entendu par Valérie Pécresse. La présidente de l'Ile-de-France a déclaré ce lundi qu'elle soutiendrait la liste de son parti. Une décision fondée sur sa "fidélité et amitié" ainsi que sa volonté de  "réconcilier les deux droites", et ce malgré les réserves qu’elle avait pu exprimer sur Laurent Wauquiez. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter