Elections européennes : Hollande fait 10 heures de voiture pour voter

Politique
DirectLCI
COMMUNICATION - Le Président s'est rendu dimanche à Tulle (Corrèze) en voiture pour aller voter au premier tour des élections européennes, soit un aller-retour de 10 heures. Un choix qui s'explique par la vive polémique qu'avait provoqué son trajet à 9.200 euros en Falcon pour les municipales.

Quand il s'agit de faire son devoir de citoyen, François Hollande ne craint pas de faire dix heures de route. C'est le message envoyé par l'Elysée dimanche, alors que le Président a traversé la France en voiture afin d'aller votre pour les élections européennes dans son fief de Tulle (Corrèze). Une décision qui n'a rien d'anodine, après la polémique qui avait entouré son voyage en Falcon pour les municipales en mars. Le trajet jusqu'à Tulle avait alors coûté 9.200 euros.

C'est donc un président qui se veut "normal" qui a pris la route dimanche matin, déjeunant peut-être d'un sandwich sous vide dans une quelconque aire d'autoroute, avant d'arriver vers midi dans la ville corrézienne afin de voter. Pour rentrer, même mode de transport. Le Président devrait ainsi arriver vers 20 heures à Paris, afin de suivre les résultats du premier tour.

Le train pas assez sûr et pas assez rapide

Mais pourquoi ne pas avoir choisi l'avion, moins cher lui aussi que le Falcon mais tout de même plus rapide que la voiture ? Lors de la campagne présidentielle, le futur chef d'Etat avait ainsi déclaré : "Oui je prendrai le train (...) Il n'y a pas besoin d'un cortège, pas besoin de protection au-delà de ce qui est nécessaire". Mais le train est finalement abandonné en janvier 2013, jugé trop peu sûr pour le Président et pas assez rapide en cas d'urgence.

Le président de la République avait ainsi déjà choisi la voiture le 6 juin dernier pour se rendre aux commémorations du débarquement en Normandie, roulant à 180km/h sur l'autoroute, rapporte Le Lab d'Europe1 . Nicolas Sarkozy, quant à lui, a choisi cette année la procuration, selon des informations de BFM TV . L'ancien président de la République ne veut pas en effet rater le concert de sa femme, Carla Bruni, à Tel-Aviv. C'est donc Claude Goasguen, député-maire UMP du 16e arrondissement de Paris, qui vote en son nom dimanche.

>> Suivez le déroulement du scrutin des européennes en direct sur metronews

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter