Elections européennes : la France insoumise va faire (encore) campagne en hologrammes

Elections européennes : la France insoumise va faire (encore) campagne en hologrammes

Politique
DirectLCI
RETOUR VERS LE FUTUR - Pour la campagne des élections européennes la France insoumise va projeter des hologrammes de ses candidats dans 471 villes de France grâce à des camions. Une technologie déjà utilisée lors de la présidentielle par Jean-Luc Mélenchon.

Pour les élections européennes la France Insoumise (LFI) a décidé de parier sur une stratégie aux accents futuristes. Des camions sillonnant plusieurs centaines de villes de France, pour y diffuser... des hologrammes. Alors que Jean-Luc Mélenchon avait déjà usé de cette technologie en projetant un hologramme de lui-même lors de meetings de sa campagne présidentielle, le parti a décidé de retenter l'opération, à grande échelle cette fois. 


Jeudi lors d'une présentation à Gennevilliers, La France insoumise a dévoilé l'"opération 471" de sa campagne pour les élections du 26 mai, à destination de "la France des oubliés". 471, comme le nombre de communes visitées par quatre camions qui diffuseront ces hologrammes enregistrés de leurs candidats. 

Une fois installé sur une place ou un marché, chacun de ces petits camions baptisés "holovans" ouvrira ses portes pour projeter, grâce au système conçu par la société Videlio, l'hologramme de candidats Insoumis qui donneront ainsi des réunions publiques à destination de groupes de dizaines de personnes. L'image sera cette fois pré-enregistrée, et non en direct lors de la campagne présidentielle. Elle sera toutefois renouvelée tous les mois, en fonction de l'actualité. 

Inciter les électeurs à retourner aux urnes

"Cet outil permettra d'intéresser davantage les gens à une élection pour laquelle il n'est pas facile de mobiliser", a expliqué Manuel Bompard, numéro 2 de la liste, lors d'un point presse. LFI, a-t-il confié, a ainsi ciblé des villes qui comptent entre 3.000 et 25.000 habitants et où Jean-Luc Mélenchon avait fait de bons scores en 2017, afin d'inciter ces électeurs à retourner aux urnes. Les camions prendront du 6 février au 24 mai la route dans quatre grandes zones, à raison de huit étapes par semaine. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter