Elections européennes : le FN, premier parti de France ?

Elections européennes : le FN, premier parti de France ?

SONDAGE – Selon une nouvelle étude publiée jeudi, le FN arriverait en tête des intentions de vote (24%) aux prochaines élections européennes du 25 mai prochain. Seulement 35% des Français déclarent par ailleurs être sûrs de vouloir aller voter.

La percée du parti de Marine Le Pen semble s'amplifier. Ce pourrait être le cas aux prochaines élections européennes du 25 mai prochain, selon un sondage CSA pour BFMTV et le groupe Nice Matin publié jeudi. Le Front national arrive en tête des intentions de vote devant l'UMP et la liste PS-radicaux de gauche.

A la question, "si les élections européennes avaient lieu dimanche prochain et que vous aviez le choix entre les listes suivantes, pour laquelle y aurait-il le plus de chances que vous votiez", 24% choisissent le FN, 22% l'UMP, 20% une liste PS-radicaux de gauche, 9% une liste UDI-Modem-l'Alternative, 7,5% le Front de gauche, 7% Europe Ecologie-Les Verts.

Seuls 35% des Français se disent "tout à fait certains d'aller voter"

Si 51% des interrogés estiment que leur "vote n'aura aucun rapport avec un jugement sur l'action du président de la République et du gouvernement", 39% exprimeront leur "insatisfaction vis-à-vis de l'action du président de la République et du gouvernement". 6% utiliseront ce scrutin pour soutenir François Hollande et le gouvernement. 4% sont sans opinion.

Comme lors des élections municipales, l'abstention devrait être très importante. A un mois des élections européennes, seuls 35% des Français se disent "tout à fait certains d'aller voter". Le parti de Marine Le Pen confirme sa montée puisqu’un sondage Ifop publié en octobre plaçait déjà le Front national en tête. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - 13-Novembre : "Nous sommes des rescapés du Bataclan et des oubliés de l'administration", témoigne un policier

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.