Municipales à Paris : vers une candidature alternative de Cédric Villani ?

Politique
ELECTIONS - Candidat malheureux à l'investiture de LaREM pour la mairie de Paris, le député se laisse l'été pour consulter et décider d'une éventuelle candidature alternative face à Benjamin Griveaux.

"Il réfléchit", selon son entourage. Ecarté début juillet de l'investiture LaREM pour les municipales de mars 2020 à Paris, Cédric Villani réfléchit à une candidature alternative pour sortir du duel annoncé entre Anne Hidalgo et Benjamin Griveaux et met la macronie sous pression.

 

"Villani s'exprimera début septembre. Il réfléchit, il consulte, ce qui est assez classique quand on a des décisions importantes à prendre", indique l'un de ses proches. Le député mathématicien a multiplié les contacts ces dernières semaines, avec les écologistes d'EE-LV, le MoDem, Les Républicains... Il se donne encore un mois de réflexion, comme il s'y était engagé au lendemain de son échec face à l'ancien porte-parole du gouvernement.

"Il a toute sa place avec nous" selon Sylvain Maillard

"Il sait que sa candidature avait créé une dynamique et les conditions du rassemblement. Ça l'invite naturellement à réfléchir", souligne-t-on dans son entourage. Après cette déconvenue, Cédric Villani avait dénoncé "des habitudes d'appareil" et des décisions "suggérées à l'avance". De quoi peser sur le début de campagne dans la capitale, déjà plombé par les déclarations de Benjamin Griveaux, qui, selon Le Point, avait qualifié d'"abrutis" ses rivaux pour l'investiture lors d'une "conversation privée". Des propos qui "jouent sur le climat politique global", fait-on valoir dans le camp Villani : "Ça crée un climat qui peut inviter à, peut-être, une candidature alternative ou un recours". Les deux rivaux ont tout de même trouvé le temps de se rencontrer autour d'un verre le 22 juillet.


Du côté de Benjamin Griveaux, on écarte l'idée d'une telle candidature. "Je n'y crois pas. Villani, il a toute sa place avec nous", a réagi son porte-parole Sylvain Maillard sur le plateau de LCI. "Il y a un candidat qui est le candidat qui rassemble le plus, a martelé le député LaREM de Paris sur LCI. La réalité, c'est que les élus et les cadres de Paris sont très majoritairement, voire dans la quasi-unanimité, derrière Benjamin Griveaux et depuis des semaines".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter