INSOLITE - Le Parti pirate a mis sur pied une liste "libertaire" composée de diverses associations de défense des minorités. Liste candidate en Île-de-France, FLUO peut-elle perturber ces élections régionales ?

C'est l'OVNI de ces élections régionales : FLUO, anagramme de Fédération Libertaire Unitaire et Ouverte. Cette liste, emmenée principalement par le Parti pirate, est candidate aux élections régionales pour la région Île-de-France, avec ce slogan : "Vivre libres". Il s'agit d'un collectif de plusieurs associations : écolos, LGBT, défenseurs des droits des prostitués ou de la légalisation du cannabis.

On pourrait croire à une blague, mais tout ceci est très sérieux. FLUO a tout fait selon les règles : listes électorales, programme et affiches de campagne. Cette fédération propose par exemple d'ouvrir le droit de vote aux étrangers ou encore d'"offrir un toit pour tous les sans-abris".

Objectif 12% des voix

Pour mener la bataille en Île-de-France, c'est Sylvain de Smet qui a été choisi comme tête de liste. Élu EELV depuis 2010 au conseil régional, il a quitté son parti pour "mettre en avant des thèmes où tout le monde fait l'autruche d'habitude", racontait-il à Streetpress .

Leur programme commence par ces mots : "La démocratie partout, tout le temps". Le but de la démarche : rassembler "les oubliés de la politique". Ils espèrent obtenir entre 5 et 12% des suffrages en Île-de-France. Pas sûr que le résultat soit au rendez-vous...

EN SAVOIR +
>>
Suivez en direct le 1er tour, de la participation aux résultats
>> La carte des résultats en direct
>>  Cartes, déclas, résultats : tout savoir sur les élections régionales

>>  Notre page spéciale élections

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter