Vers un apaisement entre Gérald Darmanin et Audrey Pulvar ?

Vers un apaisement entre Gérald Darmanin et Audrey Pulvar ?

DÉNOUEMENT - Alors que le ministre de l’Intérieur avait annoncé son souhait de déposer plainte contre la candidate aux régionales en Ile-de-France Audrey Pulvar pour diffamation envers la police, il pourrait finalement ne pas le faire. Après l'intervention de l'ancienne journaliste sur LCI ce mardi, il lui propose de la rencontrer dans les prochains jours, ce qu’elle accepte.

"Le ministre de l’Intérieur me propose de me rencontrer. Je me rendrai à cette invitation." Ce mardi, Audrey Pulvar a décidé de saisir la "main tendue" par le ministre de l'Intérieur. Plus tôt dans la matinée, sur LCI, la candidate avait déclaré à propos du racisme dans la police qu'il "n'était pas une généralité, mais [qu]'il existe", tout en assurant qu'elle ne se laisserait pas "intimider" par les intentions du garde des Sceaux.

Gérald Darmanin avait en effet annoncé son souhait de porter plainte contre la candidate aux élections régionales en Ile-de-France pour des propos diffamatoires envers la police, mais il a souhaité jouer la carte de l'apaisement ce mardi, après avoir écouté les explications de l'ancienne journaliste sur LCI.  "J’ai entendu, ce matin, les propos de madame Audrey Pulvar sur LCI explicitant clairement que, pour elle, la police n’était pas raciste. J’en prends acte. Je lui propose de la rencontrer dans les prochains jours", a tweeté le ministre de l’Intérieur. 

Invitée ce mardi matin dans l'interview de la Matinale, au moment d'évoquer la séquence qui l'oppose à Gérald Darmanin, la candidate soutenue par le Parti socialiste a en effet récusé avoir déjà parlé d'un "racisme systémique dans la police". "Non, toute la police n’est pas raciste ; non, tous les policiers ne sont pas racistes, ne sont pas violents. Pour ne pas jeter l’opprobre sur l’ensemble de la police nationale qui est républicaine, quand il y a des policiers qui se comportent mal, ils doivent être sanctionnés", a-t-elle déclaré.

Toute l'info sur

Les élections régionales et départementales 2021

Elle l'a réaffirmé un peu plus tard dans la matinée, en préambule de la présentation de son programme pour les élections régionales. "Je suis contente que le ministre de l'Intérieur ait entendu mon propos ce matin, qui était le même propos que j’ai toujours tenu. (…) Non je ne considère pas que toute la police nationale soit violente ou raciste. Au contraire, je soutiens la police nationale, c’est une institution que je respecte. Je soutiens les policiers, je sais qu’ils sont des cibles, qu’ils sont en difficulté. (…) Il arrive que des policiers et des policières se conduisent de manière anti-républicaine, et dans ce cas me semble-il ils doivent être sanctionnés ; c’est ce que j’ai toujours dit", a-t-elle assuré.

Dépôt de plainte : "rien n'est acté"

Interrogé par LCI sur le dépôt de plainte annoncé par Gérald Darmanin, son entourage précise qu'il n'est pas encore acté. "La plainte n'avait pas encore été déposée, le ministre ayant annoncé son intention dimanche soir et étant en déplacement hier toute la journée. A ce stade, le ministre souhaite échanger avec Mme Pulvar, rien n'est acté sur le reste", a-t-il indiqué. Les avocats de la candidate soutenue par le Parti socialiste pourraient donc eux aussi renoncer à la plainte qu'ils souhaitaient déposer pour "dénonciation calomnieuse" contre le ministre de l'Intérieur.

Lire aussi

Gérald Darmanin avait annoncé sa plainte dans un tweet dimanche soir, dénonçant une interview dans laquelle Audrey Pulvar jugeait "assez glaçante" la manifestation policière devant l'Assemblée nationale mercredi 19 mai. Il s'agit d'une plainte pour "diffamation" qui vise "une succession de propos", avait ensuite précisé à l'AFP l'entourage du ministre, faisant également référence à une vidéo de juin 2020 dans laquelle Audrey Pulvar dénonce "le racisme dans la police" en France, lors d'une manifestation à Paris en hommage à George Floyd, Afro-américain tué par un policier à Minneapolis.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Météo : 21 départements en vigilance orange aux orages, le Rhône en vigilance canicule

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - Masque à l'école : il pourra être enlevé à la récréation mais pas dans les classes

Disparition de Delphine Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère et son beau-père en garde à vue

Pourquoi Cédric Jubillar a-t-il été placé en garde à vue ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.