Elu FN converti à l'Islam : le parti lève sa suspension

Politique

POLITIQUE - Elu de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), Maxence Buttey avait été récemment suspendu pour avoir fait connaître sa conversion à l'Islam dans un mail adressé aux cadres départementaux du Front national. Vendredi, son parti lui a adressé un rappel à l'ordre.

Maxence Buttey, 22 ans, pourra continuer à se revendiquer du Front national. Ce jeune conseiller municipal de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) était visé depuis une semaine par une "suspension temporaire" qui a été levée vendredi par son parti.

L'élu se voyait reproché d'avoir fait la publicité de sa conversion à l'Islam auprès de plusieurs cadres du FN à qui il avait envoyé une vidéo jugée "prosélyte". Face aux critiques , le parti de Marine Le Pen jurait que le jeune homme n'avait pas été sanctionné à cause de sa religion mais bien à cause de sa démarche.

"Envoi de vidéos à caractère rellgieux"

Reçu vendredi par le bureau exécutif du FN, "Maxence Buttey a pu confirmer son engagement comme élu municipal à défendre les idées de son mouvement, notamment la lutte contre le communautarisme et la promotion de laïcité", a annoncé le parti dans un communiqué.

Le FN précise qu'il "lui a été signifié, ainsi qu'à l'ensemble des protagonistes de ce dossier que l'envoi de vidéos à caractères religieux dans le cadre de fonctions militantes n'était pas acceptable".

Mercredi, un autre militant frontiste a été lui aussi menacé de sanction pour s'être présenté sur un stand d'une association homosexuelle. La convocation a été annulée le lendemain, Florian Philippot jugeant le dossier "vide".
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter