Elysée : Hollande lâché par une demi-douzaine de ses conseillers

Elysée : Hollande lâché par une demi-douzaine de ses conseillers
Politique

DEMISSION - Le château a annoncé mardi un vaste remaniement avec les départs de Emmanuel Macron (économie et finances), David Kessler (culture et communication) et Thierry Rey (sport, jeunesse et vie associative). La démission de Claude Sérillon (communication) n'est pas confirmée.

Cet abandon collectif est-il révélateur d'une crise à l'Elysée ? Une demi-douzaine de conseillers de la présidence sont sur le point de quitter le château, selon les services du Palais confirmant une information du Monde , et d' Europe 1, qui rapportaient le départ de seulement trois conseillers . Il s'agit d'Emmanuel Macron (économie et finances), David Kessler (culture et communication) et Thierry Rey (sport, jeunesse et vie associative). Contactée par metronews, la présidence ne souhaite pas encore confirmer le départ de Claude Sérillon (communication). "Le concernant, il n'y a aucun départ officiel", balaie-t-elle.

La démission de Claude Sérillon ne serait pourtant pas une surprise. Lorsqu'il a été nommé à un poste "plus circonscrit" en février dernier, l'ancien présentateur du JT de France 2 n'a pas digéré d'être "placardisé". "Il en a marre, il ne pense qu'à partir", assurait au Parisien en mars dernier l'un de ses proches. "C'est la goutte d'eau, l'humiliation", renchérissait un député PS.

Hollande trop "dur, perso, et distant avec son entourage"

Le Point racontait d'ailleurs la semaine dernière que Claude Sérillon aurait tenu des propos peu flatteurs à l'égard de François Hollande. "Je suis un homme de gauche et je l'ai rejoint avec enthousiasme. Mais je n'imaginais pas qu'il était aussi dur, aussi perso, aussi distant avec son entourage", aurait-il lâché en off avant de démentir ces propos. "Le soir, quand Claude rentre à la maison, il me raconte de ces choses", ajoutait sa compagne, Catherine Ceylac, qui présente l'émission Thé ou café sur France 2.

A LIRE AUSSI >> Claude Sérillon mis au placard par l'Elysée ?

Pour ce qui est de l'autre conseiller com', David Kessler, la lassitude serait la raison principale de son départ. "Il n'échappe pas à ce sentiment d'usure. Et il doit, s'il veut retrouver un poste dans les domaines qui sont les siens - dans un grand musée comme le Centre Pompidou ou dans le secteur privé - prendre du large afin d'éviter les soupçons de conflit d'intérêts", expliquait Le Figaro il y a quelques jours. Et d'ajouter : "Il n'entretiendrait pas non plus de très bonnes relations avec la ministre de la Culture". Il sera remplacé par l'actuelle directrice adjointe du Centre national du cinéma (CNC) Audrey Azoulay.

Enfin, Emmanuel Macron quitte le cabinet de François Hollande pour se consacrer à l’enseignement et la recherche en Europe . En remplacement, la chef économiste Europe de Bank of America Laurence Boone héritera d'un poste de conseillère pour les affaires économiques et financières. Et comme annoncé, Thierry Rey (sports) sera remplacé par la journaliste de Canal+ Nathalie Lannetta.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter