Le cabinet d'Emmanuel Macron refuse la visite d'enfants de Pantin à l'Elysée

Le cabinet d'Emmanuel Macron refuse la visite d'enfants de Pantin à l'Elysée

NON - C'était devenu un rendez-vous annuel : depuis 2014, les élus du conseil municipal des enfants de Pantin avaient l'honneur de visiter le Palais présidentiel. Jusqu'à aujourd'hui. Selon "Le Parisien", le cabinet d'Emmanuel Macron leur a opposé une fin de non-recevoir. L'Elysée précise qu'il ne peut "satisfaire toutes les demandes".

Dix-huit enfants de Pantin pensaient pouvoir visiter, comme leurs aînés, le palais présidentiel. Car, depuis 2014, François Hollande ouvrait les portes de l'Elysée aux élus du conseil municipal des enfants, le temps d'une demi-journée. Dans une lettre manuscrite, les jeunes élus, âgés de 9 à 11 ans, avaient envoyé une demande officielle, rapporte Le Parisien. "Cela fait partie de leur parcours citoyen. Ils visitent aussi l’Assemblée nationale, le Sénat et la mairie", a expliqué à nos confrères Quentin Liberpré, membre du pôle démocratie locale de la ville.

La réponse est tombée : le cabinet d'Emmanuel Macron a tout bonnement refusé. Il explique, dans une lettre jugée glaciale, que "plus aucune visite n’est organisée" en dehors de "rares circonstances", comme les Journées du Patrimoine. "Si du monde se balade, peu importe où, cela empêche le président de la République et la Première dame de circuler librement dans le Palais", justifient les services présidentiels.

Cela donne l'image d'un monarque républicain intouchableBertrand Kern, maire PS de Pantin

Interrogé par le quotidien, le maire PS de Pantin, Bertand Kern, qui a accompagné à deux reprises les enfants du Conseil municipal ces dernières années, regrette ce choix : "Pour eux, c’était une superbe expérience. Nous avions visité le rez-de-chaussée avec la salle des fêtes, les lieux de réception des chefs d’Etat. C’est vraiment dommage pour les enfants de ne pas y aller cette année." Et d'ajouter : "Cela donne l’image d’un monarque républicain intouchable qui ne me plaît pas."

En vidéo

"Monsieur le Président..." Le courrier de l'Élysée

Gabriel, un ancien jeune élu, qui a eu la chance de réaliser son "rêve" l'année dernière, ne comprend pas, lui non plus. " J’ai appris plein de choses sur l’histoire. C’est grand et magnifique. J’adorerais y retourner ! (…) Le Président de la République est très occupé, mais il n’est pas gêné par nos visites parce qu’on ne va pas dans son bureau ni au premier étage. Je ne vois pas pourquoi cette année ils ne peuvent pas y aller".


Du côté de l'Elysée, on nous précise que "compte-tenu du nombre important de demandes de visites, nous ne pouvons malheureusement pas toutes les satisfaire". Ajoutant que "en 2016, le palais avait reçu 271 demandes de visites. Répartis par jour cela aurait donné quasiment une visite par jour". Or, "l'Élysée est avant tout un lieu de travail et de représentation diplomatique où de nombreux événements se déroulent ou se préparent, rendant alors la visite des salons impossibles. Nous recevons néanmoins régulièrement des scolaires, soit lors de visites, soit lors des jeudis de l'Élysée (représentations musicales récurrentes)."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter