VIDÉO - Emmanuel Macron agacé par les questions sur le projet de piscine à Brégançon

POLÉMIQUE - Interrogé à propos du projet d'installer une piscine dans la résidence présidentielle du fort de Brégançon, révélé la veille par L'Express, Emmanuel Macron a botté en touche avec une forte pointe d'agacement.

Emmanuel Macron ne s'est pas rendu en Bretagne, jeudi, pour parler de sa résidence présidentielle du fort de Brégançon. Il l'a fait savoir assez clairement aux journalistes de Quotidien qui souhaitaient l'interroger sur la dernière polémique en date après l'histoire de la vaisselle de l'Elysée et du déplacement en Falcon pour une distance de 110 km.


Manifestement échaudé par les critiques récentes, notamment depuis ses propos sur le "pognon" dépense pour les minima sociaux, Emmanuel Macron n'a pas souhaité répondre aux questions sur son projet de faire installer une piscine "hors sol" avant l'été au fort de Brégançon. 

"Bon séjour"

"Vous avez le droit de vous intéresser au déplacement quand vous nous accompagner", a-t-il sèchement rétorqué à l'équipe de Quotidien. "Alors c'est un choix : soit vous faites les déplacements pour faire votre musique entre vous, soit vous décidez de vous intéresser au territoire..."

Le journaliste insiste : "Mais vous voyez bien la polémique..." Manifestement très agacé, Emmanuel Macron se retourne une dernière fois : "Bon séjour, bon déplacement à vous". 


La veille, l'Elysée avait confirmé à LCI le projet d'installer une piscine hors sol au fort de Brégançon, dans le cadre du budget dédié annuellement à la résidence du chef de l'Etat, afin de "préserver l'intimité de la baignade des enfants et petits-enfants du couple". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter