Emmanuel Macron en Israël : "Nous lutterons contre l'antisémitisme, le racisme et tous les discours de haine"

Emmanuel Macron en Israël : "Nous lutterons contre l'antisémitisme, le racisme et tous les discours de haine"
Politique

DÉPLACEMENT EN ISRAËL - Le chef de l'Etat a défendu son "combat de chaque jour" contre l'antisémitisme lors de son déplacement à Jérusalem dans le cadre des commémorations du 75e anniversaire de la libération d'Auschwitz. "L'ombre noire de l'antisémitisme se répand", a-t-il prévenu.

Un message politique en forme d'alerte à l'occasion du premier déplacement présidentiel d'Emmanuel Macron en Israël. Le chef de l'Etat, en visite à Jérusalem pour commémorer les 75 ans de la libération du camp d'Auschwitz, a lancé un avertissement et défendu son "combat" contre l'antisémitisme, mercredi, aux côtés du président israélien Reuven Rivlin. 

"Dans nombre de pays, et c'est vrai aussi pour la France, l'ombre noire de l'antisémitisme se répand, renaît, et cet antisémitisme revient à chaque fois que les démocraties sont malades, que les crises sont là", a jugé Emmanuel Macron, ajoutant que "cela ne concerne pas seulement les juifs mais notre destin commun". 

Lire aussi

"L'antisionisme est profondément lié à l'antisémitisme"

Le chef de l'Etat avait assuré un peu plus tôt dans la journée mener "chaque jour un combat contre l'antisémitisme en le traquant dans les discours, dans les comportements, sur Internet", assurant que "ne rien dire, détourner le regard, c'est se rendre complice".

"Nous lutterons contre l'antisémitisme, le racisme et tout discours de haine qui vient diviser notre société et en nier les fondements mêmes", a-t-il à nouveau promis lors de sa conférence de presse commune avec son homologue israélien. Le chef de l'Etat est revenu notamment sur son intention de lutter contre l'antisionisme. "L'antisionisme, aujourd'hui, est profondément lié à l'antisémitisme lorsqu'il est la négation d'Israël comme un Etat", a estimé Emmanuel Macron, plaidant notamment pour "l'éducation".

Le président français devait rencontrer mercredi après-midi, à Ramallah, le chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Jeudi, il participer aux commémorations au mémorial de la Shoah à Yad Vashem, à Jérusalem.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent