Macron giflé : Castex appelle à un "sursaut républicain", la classe politique unanime

Macron giflé : Castex appelle à un "sursaut républicain", la classe politique unanime

RÉACTIONS - La classe politique, opposition comprise, a unanimement condamné l'agression dont a été victime Emmanuel Macron mardi lors d'un déplacement dans la Drôme. Tandis que le Premier ministre Jean Castex appelait à "un sursaut républicain", Marine Le Pen a jugé l'attaque "inadmissible".

L'ensemble de la classe politique a fermement condamné, mardi, l'agression dont a été victime Emmanuel Macron mardi, en milieu de journée, à l'occasion d'un déplacement à Tain-l'Hermitage (Drôme). 

Un individu a été maîtrisé par les services de sécurité juste après avoir giflé le président de la République, criant le slogan : "Montjoie, Saint-Denis, à bas la Macronie"

Les réactions politiques se sont multipliées, quelques minutes à peine après la diffusion de la vidéo sur Twitter. "Cette fois-ci vous commencez à comprendre que les violents passent à l'acte ? Je suis solidaire du Président", a déclaré, en premier, le député LFI Jean-Luc Mélenchon, dont le mouvement a déposé plainte la veille en raison de menaces à son encontre. 

"Il est inadmissible de s'attaquer à des responsables politiques, mais plus encore au président de la République", a ensuite réagi Marine Le Pen auprès de LCI. "Je suis la première opposante à Emmanuel Macron, mais il est le président de la République. À ce titre, on peut le combattre politiquement, mais on ne peut pas se permettre d'avoir, à son égard, le moindre geste."

Toute l'info sur

Emmanuel Macron giflé lors d'un déplacement dans la Drôme

Lire aussi

Castex appelle "à un sursaut républicain"

"La politique ça ne peut en aucun cas être la violence, l’agression verbale, et encore moins l'agression physique", a déclaré le Premier ministre, Jean Castex, qui était à la tribune de l'Assemblée nationale. "J'en appelle à un sursaut républicain, nous sommes tous concernés, il en va des fondements de notre démocratie."

"Je condamne avec la plus grande fermeté le geste inacceptable dont a été victime ⁦‪Emmanuel Macron", a tweeté pour sa part le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand‬⁩. "Aucun désaccord politique ne justifie une telle violence. Trop d'élus et figures de l'autorité en sont victimes aujourd'hui", a aussi dénoncé la présidente de l'Ile-de-France, Valérie Pécresse.

Le président LR d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a dénoncé "un geste intolérable", martelant "qu'on ne peut pas accepter que s'installent la violence et l'absence de respect dans notre pays". 

Le patron du PS, Olivier Faure, a estimé quant à lui que "la République doit être unie pour combattre toutes les violences", adressant une "solidarité sans nuances avec le Président". 

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - Macron giflé dans la Drôme

"Toute la Nation doit être solidaire"

Parmi les nombreuses réactions politiques, celle de François Hollande, qui a adressé "tout son soutien" à Emmanuel Macron. "Agresser le président de la République, c'est porter un coup insupportable et intolérable à nos institutions", a estimé l'ancien président de la République. "Face à ce geste inqualifiable, toute la Nation doit être solidaire du chef de l'État."

Pour le président du Sénat, Gérard Larcher, cette agression "appelle à une mobilisation totale de la République face à la violence qui se développe dans notre pays". 

L'eurodéputé écologiste Yannick Jadot a jugé pour sa part que "s'en prendre au président de la République, c'est s'attaquer à la France", et que "la brutalisation du débat politique menace la démocratie". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

EN DIRECT - Cédric Jubillar mis en examen pour "meurtre aggravé", suivez la conférence de presse du procureur

Disparition de Delphine Jubillar : ce nouvel élément révélé par l’amant de l'infirmière

"Je ne mange pas le soir" : elles vivent avec moins de 1000 euros de retraite par mois

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.