Emmanuel Macron positif au Covid-19 : l'exécutif promet "la transparence" sur son état de santé

Emmanuel Macron positif au Covid-19 : l'exécutif promet "la transparence" sur son état de santé

SANTÉ PUBLIQUE - Gabriel Attal a affirmé jeudi soir que le président de la République avait manifesté plusieurs symptômes du Covid-19. Le porte-parole du gouvernement a également promis que les Français seraient tenus au courant de son état de santé.

"La transparence sera la règle". Interrogé ce jeudi soir sur l'état de santé d'Emmanuel Macron, Gabriel Attal a promis que les Français seraient tenus au courant de l'évolution de la maladie du chef de l'État sans en préciser la forme ni si un bulletin de santé sera publié tous les jours. Isolé à résidence de la Lanterne (Versailles), le président de la République aurait manifesté des "symptômes réels" du coronavirus avec notamment "une toux et une fatigue importantes". Il souffre de la fièvre. 

Par ailleurs, Gabriel Attal est revenu sur les circonstances de la contamination d'Emmanuel Macron au coronavirus abordant notamment un dîner à l'Élysée mercredi soir avec plus d'une dizaine de personnes, au-delà des six maximum recommandées. Le président a "une vigilance absolue des gestes barrières" et "rencontre énormément de monde, se déplace beaucoup", a-t-il argué soulignant que "s'il n'avait pas cette vigilance absolue, il aurait été contaminé plus tôt".

Toute l'info sur

Emmanuel Macron positif au Covid-19

"Deux mètres de distance" lors des repas à l'Élysée

Le porte-parole du gouvernement a également pris le temps d'expliquer ces rencontres. "Je comprends que les gens demandent des réponses, mais quand on est membre du gouvernement, en temps de crise, on assiste à un nombre de réunions très important. Donc, il arrive que vous deviez tenir des réunions à l'heure du déjeuner ou du dîner et que vous vous restauriez", a-t-il notamment avancé tout en prenant soin de préciser que "c'est loin d'être un dîner convivial, il y a 2 mètres de distance, on remet les masques avant et après chaque plat et on parle avec un micro". Gabriel Attal a conclu son intervention avec une touche d'humour : "je ne pense pas que les Français imaginent qu'à 19h59 le président de la République va se coucher". 

Lire aussi

Jeudi, l'Élysée a annoncé qu'Emmanuel Macron avait été testé positif au coronavirus. Le chef d'État s'est immédiatement placé en quarantaine. "Un tracing de ses cas contact" a aussi été organisé "immédiatement" par les organismes de santé ou parfois par l'Élysée, selon Gabriel Attal. Séjournant à la Lanterne, le président de la République sera surveillé par les équipes du docteur militaire Perrochon. Plusieurs hôpitaux militaires de région parisienne se tiennent prêts à l'accueillir si son état venait à se dégrader.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter