Emmanuel Macron, premier président de la République à pénétrer dans le sanctuaire de Lourdes

Emmanuel Macron en déplacement à Lourdes

PÈLERINAGE - Emmanuel Macron se rend à Lourdes ce vendredi après-midi. Lors de ce déplacement sur le thème du tourisme, le chef de l'État visitera également le sanctuaire de la cité mariale, une première pour un président de la Ve République.

Jamais un président de la Ve République n'a passé les portes du sanctuaire de Lourdes. Ce fait ne sera plus vrai ce vendredi, après le passage d'Emmanuel Macron dans la cité mariale. Pour conclure son tour de France de deux jours dans les Pyrénées, il est attendu en milieu de journée à Lourdes pour une réunion avec les acteurs du tourisme lourdais, une visite du château, puis du sanctuaire où il sera accompagné par le délégué apostolique pour le sanctuaire Monseigneur Antoine Hérouard, et le recteur du sanctuaire Monseigneur Olivier Ribadeau Dumas.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Le Président vient d'abord à Lourdes pour rencontrer les acteurs du tourisme de la ville la plus sinistrée de France par la crise sanitaire. "On table cette année sur une baisse de la fréquentation de 85% (par rapport à 2019), avec la particularité que Lourdes dépend à 90% du tourisme", a expliqué à l'AFP Christian Gélis, le président de l'Union des métiers et de l'hôtellerie du département (Umih 65). En 2020, l'État avait accordé 77 millions d'euros à la ville pour des mesures de report de cotisations sociales, de prêts garantis par l’État ou de financement de l’activité partielle.

Mais si l'économie sera le thème principal de sa visite, le chef de l'État fera également une visite du sanctuaire. En 2013, François Hollande avait fait le déplacement après de graves inondations sans passer par le sanctuaire. En exercice, François Mitterrand et Jacques Chirac sont également venus jusqu'à Lourdes, sans jamais pénétrer dans la cité mariale. Ils avaient seulement accueillis le pape Jean-Paul II, en 1983 et 2004.

Un geste à destination des catholiques ?

Les catholiques ne pourront s'empêcher de voir dans cette visite un signe du chef de l'Etat, qui en 2018 lors d'un discours au Collège des Bernardins, avait  indiqué vouloir "réparer" un lien "abîmé" entre Etat et catholiques. A l'époque déjà, il avait été accueilli par Mgr Olivier Ribadeau Dumas, alors secrétaire général et porte-parole de la Conférence des Evêques de France.

Lire aussi

La date du 16 juillet n'est pas anodine non plus. Elle fait référence du 16 juillet 1858, dernière apparition de la vierge Marie à Bernadette Soubirous dans la grotte de Massabielle. Pour l'occasion, un pèlerinage digital est organisé ce vendredi depuis Lourdes, et diffusé dans le monde entier. En 2020, l'événement avait généré 80 millions de vues. 

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.