Emmanuel Macron sur TF1 et LCI jeudi : pourquoi le président de la République choisit-il de sortir de son silence ?

TEMPO - Le président de la République s'exprimera jeudi dans le journal de 13 heures de TF1. Pourquoi Emmanuel Macron a-t-il choisi de parler maintenant ? Quels thèmes aura-t-il à cœur d'aborder ?

Alors que la grogne sociale se fait entendre en ce mois d’avril, portée notamment par les cheminots et les étudiants, le président de la République va sortir de son silence, ce jeudi dans le journal de 13 heures de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 et LCI.


Emmanuel Macron prendra la parole pour la première fois depuis le début de la grève à la SNCF. Il aura à cœur d’expliquer aux Français le but de la réforme qu’il souhaite mener. "Il y a des problèmes de communication aujourd’hui, il y a encore des Français (…) qui pensent qu’on veut privatiser la SNCF, la réponse est ‘c’est faux’, il y a des Français qui pensent qu’on veut fermer les petites lignes, la réponse est ‘c’est faux’. Donc il faut réinsister. C’est aussi notre rôle, les ministres, d’y participer. Le président le redira" a d’ailleurs déclaré le délégué général de La République en marche Christophe Castaner dimanche sur LCI.


"Il s’agit de remettre de la perspective. Peut-être que des choses ont été mal comprises, car mal expliquées. Il faut toujours faire de la pédagogie" a estimé le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. 

En vidéo

Castaner fait le point sur les idées fauses de la réforme de la SNCF

Reconquérir les retraités

Le choix du président de s’exprimer dans le journal de Jean-Pierre Pernaut - qui rassemble quasiment un téléspectateur sur deux à cette heure et notamment de nombreux seniors - n’est pas anodin. Il lui donnera l’occasion de s’adresser aux retraités qui ont manifesté leur mécontentement ces derniers mois, et de reconquérir cet électorat qui a massivement voté pour lui mais qui lui reproche la hausse de 1,7 point de la CSG. 


Depuis Berd'Huis, le village de l'Orne où sera menée cette interview, Emmanuel Macron s’adressera également au monde rural, qui lui reproche des mesures comme la baisse des dotations aux collectivités locales et l’abaissement à 80 km/h de la vitesse sur les routes secondaires. 


Le président de la République s’exprimera depuis une école et abordera les sujets d'éducation. Un autre thème cher au gouvernement, et qui cristallise également les tensions. Il fait face notamment aux critiques exprimées sur Parcoursup ou sur les classes menacées de fermeture par le dédoublement des CP et CE1 en ZEP et ZEP+ à la rentrée prochaine. 

L’interview du chef de l’Etat sera entrecoupée de reportages et de témoignages via lesquels les Français pourront l’interpeller ou s’adresser à lui, notamment sur les sujets de la vie quotidienne. Il s’agira de la troisième interview télévisée du président de la République depuis son entrée à l’Elysée, presque un an après son élection. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fronde sociale : Macron à l'heure des explications

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter