Le Grand Entretien : Emmanuel Macron favorable à la PMA pour tous, mais pas sans débat

GRAND ENTRETIEN - Emmanuel Macron a redit, dimanche soir sur TF1 et LCI, son attachement à l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) tout en indiquant que cette réforme n'aurait pas lieu sans "un vrai débat de société" durant l'année 2018.

Il l'avais promise lors de sa campagne, Emmanuel Macron l'a confirmé dimanche soir sur TF1 et LCI : il mènera la réforme pour étendre la procréation médicalement assistée (PMA) aux femmes seules et aux couples homosexuels. "Je pense qu'à partir du moment où l'on a accepté la PMA pour les femmes en couple, on doit pouvoir reconnaître ce droit aux femmes seules et aux couples de même sexe", a expliqué le chef de l'Etat. 

Pas sans concertation

Pour autant, comme il l'avait énoncé durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron ne souhaite pas engager la réforme avant "un vrai débat de société" sur la question. "Sur ces sujets, le politique ne doit pas imposer un choix", a répété le président de la République, assurant qu'il était "très sensible au respect de la filiation" et qu'il s'opposait à la gestation pour autrui (GPA), qui ne "correspond pas à notre conception philosophique". 


Le calendrier est confirmé. Le débat sur la PMA sera lancé en 2018 dans le cadre de la révision de la loi bioéthique. "Je serai le garant de cette concertation", a indiqué Emmanuel Macron, précisant que le législateur pourrait ensuite s'emparer de la question. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter