Emmanuel Macron tente d'apaiser les tensions après le tweet ravageur de Donald Trump

Emmanuel Macron tente d'apaiser les tensions après le tweet ravageur de Donald Trump

JT 13H - Donald Trump a été reçu dans la matinée du 10 novembre 2018 à l'Elysée par Emmanuel Macron à l'occasion du centenaire de l’Armistice. Mais l'ambiance semblait plus tendue que lors de la première visite du président américain à Paris.

Dans son avion le menant à Paris pour fêter les centenaires de l'Armistice, Donald Trump avait publié un tweet ravageur à l'encontre du président français. Il n'a pas du tout apprécié la suggestion d'Emmanuel Macron de mettre en place une armée européenne pour se protéger des Etats-Unis, de la Chine et de la Russie. Le chef d'Etat américain a également ajouté : "L'Europe devrait d'abord payer sa juste part dans l'Otan que les Etats-Unis subventionnent largement". Pour y répondre, Emmanuel Macron a usé de ses talents de diplomate en précisant que ce n'était juste qu'une mauvaise interprétation de la Maison Blanche. Il essaye de rattraper son coup en s'exprimant en anglais : "Nous avons besoin d'une plus grande capacité de défense européenne pour prendre notre part du fardeau". Les relations franco-américaines sont-elles menacées ?

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 10/11/2018 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 10 novembre 2018 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - 13-Novembre : "Nous sommes des rescapés du Bataclan et des oubliés de l'administration", témoigne un policier

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.