Macron positif au Covid-19 : que prévoit la Constitution s'il ne peut plus assurer ses fonctions ?

Macron positif au Covid-19 : que prévoit la Constitution s'il ne peut plus assurer ses fonctions ?

INTÉRIM - Testé positif au Covid-19, après l'apparition de premiers symptômes, le président Emmanuel Macron a été placé à l'isolement pendant sept jours. Sur LCI, le juriste Jean-Philippe Derosier a précisé ce que prévoit la Constitution s'il était empêché d'assurer ses fonctions de Président.

La tête de l'exécutif est à l'isolement. Le président Emmanuel Macron a été diagnostiqué positif au Covid-19, a annoncé l'Élysée ce jeudi 17 décembre. Le chef de l'État va s'isoler pendant une période de sept jours. Il "continuera de travailler et d'assurer ses activités à distance", précise le palais. Le Premier ministre Jean Castex, cas contact, s'est également placé à l'isolement, "bien qu'il ne présente aucun symptôme de la maladie", a fait savoir Matignon dans la foulée. Le chef du gouvernement ne s'est donc pas rendu au Sénat, où il devait présenter la stratégie vaccinale ce jeudi matin.

"Je n'ai pas une rétrospective de toutes les maladies qui ont pu affecter les Présidents et Premiers ministres de toute l'histoire de notre République mais, à ma connaissance, cela ne s'est jamais produit", indique sur LCI le juriste et constitutionnaliste Jean-Philippe Derosier. "Sur le fonctionnement, effectivement, ça va entraver un petit peu, parce qu'ils ne pourront plus sortir de leur lieu d'habitation. Mais ils ont un avantage, c'est que leur lieu d'habitation est aussi leur lieu de travail", poursuit-il.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

"Ça va rendre un peu plus difficile la communication, mais nous sommes à une époque où la communication peut beaucoup passer par d'autres voies que l'échange direct et en présentiel. Et puis, ça fait bientôt neuf mois qu'ils sont aguerris aux visioconférences et aux échanges par voie numérique. Ça rend les choses plus difficiles mais cela ne va pas les bloquer non plus."

Lire aussi

Mais qu'arriverait-il si l'état de santé d'Emmanuel Macron venait à l'empêcher d'exercer ses fonctions de président de la République ? "Elle ne prévoit pas l'hypothèse d'une simple maladie qui l'empêche de sortir de chez lui. En revanche, l'article 7 de la Constitution prévoit que si le Président est empêché, sur constat du Conseil constitutionnel, il y a alors ce qu'on appelle l'intérim", précise le professeur de droit public à l'Université de Lille. "La présidence par intérim est exercée par le président du Sénat pendant la durée de l'empêchement." En l'occurrence, il s'agirait de Gérard Larcher. Selon l'article 7 alinéa 4 de la Constitution française, "si celui-ci est à son tour empêché d'exercer ces fonctions, par le gouvernement."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

EN DIRECT - Crise au Proche-Orient : les ministres de l'Union européenne se réuniront en urgence mardi

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Bigard, Lalanne et Chalençon, têtes de file d'une manifestation anti-masques à Lyon

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.