Emmanuel Macron, un an après : toujours pas d'opposition ?

Politique
DirectLCI
LA POLITIQUE - Un an après l'élection d'Emmanuel Macron et à un an des élections européennes, l'état de l'opposition laisse encore à désirer.

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting publié jeudi au Figaro, l'opposition est encore un champ de ruine, un an après l'arrivée d'Emmanuel Macron au pouvoir. En effet, aucun chef de parti politique ne dépasse les 35% de popularité, à l'image de Jean-Luc Mélenchon qui se retrouve en tête avec 33%. Interrogé sur son impopularité, Laurent Wauquiez explique que s'occuper d'une "famille politique en ruine" est une "tâche ardue". Par ailleurs, les élections européennes de 2019 seront un test pour les partis de l'opposition, car la suite de la recomposition politique est en jeu. Comment expliquer les éléments de ce sondage ? Quid du parti présidentiel ?

Ce vendredi 18 mai 2018, Renaud Pila, dans sa chronique "La politique", nous parle de l'état de l'opposition. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 18/05/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter