Emplois fictifs : nouvelle commissaire européenne, Sylvie Goulard entendue ce mardi par la police

Politique

EMPLOIS FICTIFS - Désignée ce mardi matin commissaire européenne au marché intérieur, Sylvie Goulard a été entendue au même moment par la police judiciaire dans le cadre d'une affaire d'emplois fictifs.

Hasard du calendrier ? Alors qu'elle a été nommée ce mardi à la Commission européenne, l'ancienne ministre des Armées, Sylvie Goulard, a été entendue dans la matinée par la police judiciaire sous le régime de l'audition libre au sein des locaux de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales, à Nanterre, dans le cadre de l'affaire d'emplois fictifs présumés du Modem, rapporte l'AFP, confirmant une information du Point. Une affaire qui l'avait contrainte à quitter le gouvernement, dès juin 2017. 

Voir aussi

Première ministre des Armées du quinquennat Macron, Sylvie Goulard a été désignée commissaire européenne au Marché intérieur, un poste qui englobe la politique industrielle, le marché unique numérique et l'industrie de la défense et de l'espace. Sa nomination devra être validée par le Parlement européen. Choisie par Emmanuel Macron, elle succède à Pierre Moscovici pour représenter la France à la Commission européenne.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter