EN DIRECT - Elections régionales et départementales : seulement 12,22 % de participation à 12h en baisse par rapport à 2015

La participation des électeurs, c’est l’un des enjeux majeurs de cette journée d’élections régionales et départementales. Reportage dans des bureaux de vote vides.

LE JOUR DU VOTE - 48 millions de Français sont appelés aux urnes ce dimanche pour le premier tour des élections régionales et départementales. Un scrutin menacé par une très forte abstention. Suivez les dernières infos en direct et dès 20h les premiers résultats sur LCI et TF1.

Live

PARTICIPATION HISTORIQUEMENT BASSE À MIDI : OÙ SONT LES ÉLECTEURS ? 


À midi, la participation pour le premier tour des élections régionales et départementales s'élève à 12,22% au niveau national. Un chiffre communiqué par le ministère de l'Intérieur qui est en baisse par rapport à 2015, où la participation se situait à 17,97% pour les départementales de mars et à 16,27% pour les régionales de décembre.

SOIRÉE ÉLECTORALE


Estimations de la participation, résultats partiels puis définitifs... découvrez ce dimanche toutes les infos en temps réel sur LCI.fr et ne manquez pas nos soirées électorales sur TF1, LCI.

Elections régionales et départementales : à quelle heure connaîtrez-vous les résultats dans votre région ?

TOUT SAVOIR SUR LES RÉGIONALES 2021


Pour mieux comprendre les enjeux et connaître les candidats, voici notre état des lieux, région par région, dans la dernière ligne droite avant le premier tour : 


- Ile-de-France

- Bretagne

- Occitanie

- Grand Est

- Pays de la Loire

- Nouvelle Aquitaine

- Normandie

- Auvergne-Rhône-Alpes

- Centre-Val de Loire

- Bourgogne-Franche-Comté

- Hauts-de-France

- Provence-Alpes-Côte d'Azur

L'ABSTENTION : UN EFFET COVID ? 


Pour Emmanuel Rivière, la Covid ne peut pas, seul, expliquer l'effondrement de la participation à ces élections. Des élections en Italie, Pays-Bas ou Allemagne n'ont en effet pas montré d'effondrement similaire. 

ATTAL A VOTÉ


Le porte-parole du gouvernement - qui sera l'un des invités de TF1 ce dimanche soir - a voté à Vanves en milieu de journée. 

BUREAUX DE VOTE


Selon nos informations, des candidats RN concernés par des fermetures de bureaux de vote à Marseille ont écrit au préfet des Bouches-du-Rhône en évoquant l’article L113 du code électoral, relatif à la bonne organisation du scrutin. Et ils n'excluent pas de porter plainte, selon le conseiller d'arrondissement de Marseille Franck Allisio à nos équipes de TF1. 

REPORTAGE


Mesures sanitaires, double vote et abstention : reportage dans des bureaux de vote pour ce premier tour des élections régionales et départementales.

OLIVIER VERAN


Le ministre de la Santé a voté en début d'après-midi dans l'Isère, à en croire cette photo postée sur les réseaux sociaux.

BUREAUX DE VOTE


Que s'est-il passé à l'ouverture de certains bureaux de vote de la cité phocéenne ? En effet, des électeurs assurent avoir trouvé porte close. D’après la préfecture des Bouches-du-Rhône, 34 bureaux de vote de Marseille n’avaient pas de président ce matin. Si la situation est en passe d’être résolue, des retards ont été constatés dans l’ouverture des bureaux ce matin. 


Selon la mairie de Marseille, ce sont 20 bureaux qui n’ont pas pu ouvrir à 8h, faute de président. Ils étaient encore 10 dans ce cas à 10h et sont désormais tous ouverts. "Le scrutin n'est pas remis en cause, ça a juste décalé l'ouverture dans quelques bureaux", assure la municipalité. 

Urgent

EMMANUEL MACRON 


Attendu à 12h, Emmanuel Macron s’est finalement déplacé à 13h pour aller voter avec son épouse au Palais des Congrès du Touquet, et non comme à leur habitude à l’Hôtel de ville. Le bureau de vote a été déplacé dans un lieu plus vaste pour respecter le protocole sanitaire.

LA PARTICIPATION DÉTAILLÉE

LA PARTICIPATION DÉTAILLÉE

16,27 % EN 2015, 16,07% EN 2010


Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, le taux de participation de 12,22% à midi de ce premier tour se situe nettement en deçà de celui des trois précédentes élections régionales. Il s'élevait à 16,27% pour les régionales de 2015, à 16,07% pour celles de 2010 et même à 18,48% pour celles de 2004.

12,22% DE PARTICIPATION


Retrouvez le détail de la participation à midi région par région.

JULIEN BAYOU


Vêtu d'un masque aux couleurs de son parti, le candidat écologiste en Île-de-France a voté lui aussi, peu après midi à Paris. 

12,22% DE PARTICIPATION 


La faible mobilisation à midi confirme les craintes d'une abstention massive lors de ce double scrutin placé à dix mois de la présidentielle. Le record d'abstention date de 2010 (53,67%) pour un premier tour des régionales et de 2011 (55,68%) pour un premier tour des départementales, qui s’appelaient alors les cantonales.

DARMANIN ET BERTRAND


Le ministre de l'Intérieur a voté à Tourcoing, dans le Nord, tandis que Xavier Bertrand s'est rendu dans son bureau de vote à Saint Quentin, dans l'Aisne. Ce dernier, candidat à sa réélection dans les Hauts-de-France, affronte notamment Sébastien Chenu, du Rassemblement national. 

Urgent

PARTICIPATION HISTORIQUEMENT BASSE À MIDI : OÙ SONT LES ÉLECTEURS ? 


À midi, la participation pour le premier tour des élections régionales et départementales s'élève à 12,22% au niveau national. Un chiffre communiqué par le ministère de l'Intérieur qui est en baisse par rapport à 2015, où la participation se situait à 17,97% pour les départementales de mars et à 16,27% pour les régionales de décembre.

CLÉMENTINE AUTAIN

DELLI ET JADOT


Du côté des Verts, Karima Delli et Yannick Jadot ont voté dans leurs bureaux de vote respectifs, dans le Nord et à Paris. L'élue écologiste est la candidate de la gauche dans les Hauts-de-France. Sont rassemblés sur sa liste le Parti socialiste, le Parti communiste, Europe Écologie-Les Verts, La France insoumise et les Radicaux de gauche. 

NAJAT VALLAUD-BELKACEM

MARINE LE PEN


À 11h30 comme prévu, la présidente du Rassemblement national s'est rendue dans son bureau de vote d'Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais.

MARSEILLE


Des électeurs marseillais ont trouvé porte close en se rendant aux urnes, a constaté l'AFP, plusieurs bureaux de vote n'ayant pas ouvert à 8H00 faute d'assesseurs, un problème "très vite résolu" selon la mairie. Celle-ci a procédé à des réquisitions, parmi des fonctionnaires, mais sur les 40 présidents réquisitionnés, 20 manquaient à l'appel. En milieu de matinée dimanche, "seuls dix bureaux sont encore fermés, en cours d'installation", a précisé la mairie, assurant qu'ils seraient tous ouverts "incessamment".

PÉCRESSE, BELKACEM ET WAUQUIEZ


En Auvergne-Rhône-Alpes, le candidat à sa réélection Laurent Wauquiez est allé voter au Puy-en-Velay. Tout comme son adversaire socialiste, Najat Vallaud-Belkacem. Au même moment, Valérie Pécresse a fait son devoir de citoyenne à Velizy, dans les Yvelines. La présidente de la région Ile-de-France est candidate à sa réélection. 

JEAN-LUC MELENCHON


C'est au tour du patron de La France Insoumise d'avoir voté dans sa circonscription, à Marseille. 

AUDREY PULVAR


Comme on le voit sur ces images, la candidate en Ile-de-France et adjointe d'Anne Hidalgo s'est rendue dans son bureau de vote du 6e arrondissement de Paris.

ANNE HIDALGO


L'édile a voté à son tour dans la capitale et l'a fait savoir sur son compte Twitter.

JORDAN BARDELLA


Le candidat RN en Ile-de-France a voté à son tour en Seine-Saint-Denis. 

JEAN-MICHEL BLANQUER

DISTRIBUTION


Les préfets devront superviser à partir de lundi la mise sous pli et la distribution de la propagande électorale, après les "dysfonctionnements majeurs" constatés pour le premier tour des élections, "plus particulièrement de la part du nouveau prestataire Adrexo qui dessert une partie du territoire national".


Le secrétaire général du ministère de l’Intérieur, Benoît Albertini, a adressé dimanche un courrier en ce sens aux préfets, avec des consignes extrêmement précises : pour assurer "une supervision effective et systématique de la mise sous pli", les préfets devront "détacher un agent de la préfecture sur les lieux où sont organisées ces opérations pour en vérifier la qualité". Ils devront aussi "mettre en place une cellule opérationnelle de suivi de la distribution de la propagande électorale sur tout le ressort départemental (le cas échéant au niveau des sous-préfectures pour un suivi fin)".

JEAN CASTEX


Le Premier ministre a voté à 9h45 à Prades, ville des Pyrénées-Orientales dont il fut maire pendant 12 ans.

ODOUL ET CHENU


Du côté du Rassemblement national, les candidats Julien Odoul et Sébastien Chenu ont voté ce matin, à Sens, dans l'Yonne pour le premier et à Denain, dans le Nord pour le second. 

ERIC DUPONT-MORETTI


Eric Dupont-Moretti, ministre de la Justice et candidat dans les Hauts-de-France, a voté à Cousolre, dans le Nord.

DISTRIBUTION


Régions, départements et communes ont déploré samedi que dans "de nombreuses communes" les documents officiels de propagande électorale (professions de foi des candidats et bulletins de vote) n’aient "pas été distribués aux électeurs". Ces dysfonctionnements ont également été dénoncés par de nombreux élus, de gauche comme de droite.


"Malgré les nombreuses alertes" remontées au ministère de l’intérieur, « la défaillance du service public national des élections est inacceptable et ne peut qu’alimenter l’abstention", préviennent dans un communiqué commun l’Association des maires de France, l’Assemblée des départements de France et Régions de France. Ils jugent que "dans un contexte sanitaire qui a fortement réduit la capacité à faire campagne ces documents sont d’autant plus indispensables pour éclairer le choix de nos concitoyens".

RENAUD MUSELIER


Sous l’œil des caméras, le président de la région PACA a voté à Marseille. Pour être réélu, le Républicain doit battre son ancien camarade Thierry Mariani, passé au Rassemblement national.

AFFLUENCE

EDOUARD PHILIPPE


D'humeur matinale, l'ancien Premier ministre et maire du Havre a voté dans sa ville.

SOIRÉE ÉLECTORALE


Estimations de la participation, résultats partiels puis définitifs... découvrez ce dimanche toutes les infos en temps réel sur LCI.fr et ne manquez pas nos soirées électorales sur TF1, LCI.

Elections régionales et départementales : à quelle heure connaîtrez-vous les résultats dans votre région ?

Urgent

1ER TOUR, C'EST PARTI


Il est 8h, les bureaux de vote ont ouvert partout en France pour le premier tour des élections régionales et départementales. Ils fermeront à 18h, 19h ou encore 20h dans les grandes villes et les premiers résultats devront être connus dès 20h. Suivez cette journée avec nous en direct.


>> Pour tout comprendre sur ces scrutins et leur mode d'emploi, cliquez ici

>> Pour tout savoir sur le protocole sanitaire pour aller voter, cliquez ici

VILLANI SOUTIENT BAYOU

L'ancien député LaREM a définitivement coupé les ponts avec la Macronie. Candidat dissident malheureux aux municipales, il annonce aujourd'hui son soutien à la liste écologiste aux régionales, les dimanches 20 et 27 juin.

LE PEN MOBILISE EN IDF


"J'appelle à la mobilisation générale : ce dimanche, pas une voix ne doit manquer", a lancé sur Twitter Marine Le Pen, en déplacement en Seine-et-Marne pour soutenir Jordan Bardella, la tête de liste du RN en Ile-de-France.

JADOT OPTIMISTE POUR EELV


L'eurodéputé Yannick Jadot, possible candidat à la présidentielle, s'attend à "de belles surprises" pour les écologistes dimanche au premier tour des régionales. 


"On va avoir de belles surprises dimanche, car on est régulièrement sous-estimé par les sondages et parce que les électrices et les électeurs vont s'intéresser aux candidats qui s'intéressent à eux", a-t-il expliqué lors d'une visite de soutien Fabienne Grébert, la candidate écologiste en Auvergne-Rhône-Alpes.

DÉROULEMENT DU SCRUTIN


Un certain nombre de candidats, dans plusieurs régions, dénoncent des dysfonctionnements dans l'acheminement de la propagande électorale, cruciale pour le bon déroulement du scrutin dimanche. Qu'en est-il ? On fait le point. 

Régionales : la distribution de la propagande électorale est-elle entachée de "graves défaillances" ?

IDF : KEN LOACH SOUTIENT CLÉMENTINE AUTAIN


À deux jours du scrutin des élections régionales, la candidate LFI en Ile-de-France, Clémentine Autain, fait appel au monde du cinéma. Le cinéaste anglais Ken Loach et les acteurs français Jacques Weber et Jean-Pierre Darroussin apportent leur soutien à la tête de liste dans des messages publiés sur Twitter. 


"J'ai lu que Clémentine porte un programme de changement radical qui fait des droits et des besoins de la population sa priorité. En tant qu'ami et que socialiste, je lui apporte mon soutien", écrit ainsi Ken Loach.


Les actrices Ariane Ascaride et Romane Bohringer avaient déjà formulé leur soutien à la députée insoumise.

DOUBLE SCRUTIN, MODE D'EMPLOI


Entre régionales et départementales, pas facile de s'y retrouver. Pour vous rafraîchir la mémoire, voici un rappel des deux modes de scrutin qui vont coexister dimanche. À savoir : les élections départementales ne sont pas organisées partout. À Paris, à la fois ville et département, vous ne voterez que pour les élections régionales. 

Élections régionales et départementales 2021, (double) mode d'emploi

PROCURATIONS : C'EST MAINTENANT


Il est encore possible de faire une procuration si vous ne pouvez pas vous rendre au bureau de vote dimanche. Cela dit, n'attendez pas trop. On vous rappelle ici les démarches à suivre. 

Élections régionales et départementales des 20 et 27 juin : vous pouvez encore faire une procuration

SONDAGE


Selon un sondage Ifop-Fiducial pour Sud Radio, 74% des Français se disent "pas intéressés" par les élections régionales prévues dimanche 20 et 27 juin. Selon ce même sondage, l'abstention pourrait atteindre 60%, un niveau record.

VERS UNE ABSTENTION RECORD ?


Entre 59% et 64% des électeurs pourraient s'abstenir dimanche lors du premier tour des élections régionales, ce qui constituerait un record pour ce scrutin, selon un sondage Elabe pour BFMTV publié jeudi. 


Seuls 36% des Français inscrits sur les listes électorales se disent tout à fait certains d'aller voter (note 10 sur une échelle de 1 à 10 sur l'assurance d'aller voter) et 10% l'envisagent sérieusement (note 9), ce qui laisse entrevoir, affirme Elabe, un niveau de participation entre 36% et 41%.


L'intention d’aller voter augmente fortement avec l'âge : 20% à 23% des moins de 35 ans se déplaceraient dimanche, contre 49% à 57% des 65 ans et plus. 

MACRON SE DÉFEND D'ÊTRE EN CAMPAGNE 


Le président de la République poursuit son tour de France dans les Hauts-de-France ce jeudi, sur les terres de Xavier Bertrand, à trois jours du premier tour des élections régionales et départementales. "J'ai un mandat qui dure jusqu'en mai 2022 donc je suis au travail", a indiqué Emmanuel Macron, se défendant d'interférer dans les élections et de venir affaiblir l'ex-LR, alors que le parti de la majorité est en difficulté.


"J'ai demandé une consultation, ce sont les forces politiques qui ont choisi cette date pour les régionales. Je l'ai dit dès le début : si les régionales et les départementales sont maintenues, ça ne doit pas empêcher le gouvernement et le président de continuer à travailler. (...) Ensuite les régionales elles sont partout en France, et donc j'étais la semaine dernière, la semaine d'avant dans d'autres départements, je continuerai. Je ne touche rien des sujets qui sont régionaux. Donc je n'interfère pas dans cette campagne, je continue simplement le travail pour la nation et nos compatriotes."

IDF : PÉCRESSE SE DEFEND

Accusée par ses opposants d'avoir, par le passé, organisé des meetings avec des salles remplies de "faux militants", Valérie Pécresse a dénoncé une fausse information, jeudi sur Europe 1.


"C'est complètement faux, totale fake news", a assuré la présidente sortante. "Ça montre la fébrilité de mes adversaires. Je les invite à venir à mes meetings qui sont pleins, comme hier à Provins, où nous avions une salle comble, bien plus comble que le RN au même endroit."

REVIVEZ NOTRE DÉBAT EN PACA

REVIVEZ - "La Grande confrontation" : le débat des régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Infos précédentes

Quelque 48 millions de Français sont appelés aux urnes dimanche pour le premier tour des régionales et  départementales, dernier scrutin avant la présidentielle dans dix mois. L'abstention risque de battre des records, alors que le Rassemblement national  espère remporter la première région de son histoire.

Le président de la République Emmanuel Macron votera à 12h00 au Touquet  dans le Pas-de-Calais, le même département où son adversaire Marine Le Pen glissera un bulletin dans l'urne, à 11h30 à Hénin-Beaumont. Le Premier ministre  Jean Castex remplira son devoir d'électeur à 09h45 à Prades, dans les  Pyrénées-Orientales.

Les enjeux sont multiples: le RN va-t-il décrocher sa première région ?  Quel avenir pour les candidats potentiels à l'Elysée ? La majorité  limitera-t-elle la casse ? Quelles alliances pour le second tour, le 27 juin ?

L'abstention risque pourtant d'être le grand vainqueur de ce premier tour,  au moment où l'épidémie du Covid, qui a repoussé le scrutin de trois mois,  reflue et la vie retrouve un semblant de normalité.

Les compétences dévolues aux régions (transports, lycées, formation  professionnelle...) et départements (collèges, RSA, aides sociales...) touchent  pourtant au plus près à la vie quotidienne des Français.

Toute l'info sur

Les élections régionales et départementales 2021

Dernières tendances, programmes, prises de parole... Suivez toute l'actualité des élections régionales et départementales dans le fil ci-dessus.

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique d'Elizabeth Martichoux

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Elizabeth Martichoux reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

VIDÉO - RER et bus inondés, toit arraché... vents violents et pluies diluviennes sur l'Île-de-France

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Suivez la nouvelle sortie hors de l'ISS pour Thomas Pesquet : quelle mission après les incidents de mercredi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.