EN DIRECT - Municipales : Griveaux veut allouer 100.000 euros à 20.000 Parisiens pour faciliter l'accès à la propriété

EN DIRECT - Municipales : Griveaux veut allouer 100.000 euros à 20.000 Parisiens pour faciliter l'accès à la propriété
Politique

SCRUTIN CAPITAL - Les élections municipales auront lieu à Paris, comme partout en France, les 15 et 22 mars 2020. La capitale représente un enjeu majeur pour la majorité présidentielle, qui tentera de mettre fin à dix-neuf ans de règne de la gauche. Divisions au sein de LaREM, explosion de la droite, bilan d'Anne Hidalgo... Retrouvez ici toutes les infos sur la campagne parisienne.

Live

PHILIPPE SOUTIENT BUZYN


Agnès Buzyn "était une remarquable ministre des Solidarités et elle sera une exceptionnelle maire de Paris", a assuré mardi dans l'hémicycle de l'Assemblée Edouard Philippe, provoquant la fureur notamment sur les bancs des Républicains qui ont accusé le Premier ministre de faire indûment la promotion de son ancienne ministre de la Santé.


"Je vous réponds en disant que la ministre était remarquable, qu'elle est rentrée dans un combat électoral et que je souhaite qu'elle le gagne. Et en disant cela, je dis une évidence". Insuffisant pour calmer l'ire de l'opposition : "Si Agnès Buzyn était là, elle vous dirait que c'est très mauvais pour la santé", a encore raillé le Premier ministre.

PREMIER TWEET

CÉDRIC VILLANI


Invité sur France 2, l'ex-marcheur Cédric Villani s'est réjoui ce matin d'avoir pu échanger avec Agnès Buzyn, pour qui il a "du respect" et "de l'estime". "Nous avons pu discuter de fond, de programmes" et "c'était important pour moi de prendre contact, de discuter de ce qui pour moi est très important dans cette campagne parisienne, quels sont les grands enjeux pour la capitale", a résumé le mathématicien.


Interrogé sur de potentielles alliances avant le 1er tour, M. Villani a répondu : "Je le dis depuis toujours, ma candidature continue en liberté, en indépendance, tout en étant ouverte à discussion avec les uns avec les autres" pour la suite. Cédric Villani aurait ainsi déjà engagé un dialogue avec les Verts sur "les grands enjeux parisiens".

RACHIDA DATI - SON PROGRAMME


Se plaçant systématiquement en opposition à Anne Hidalgo, la candidate Républicaine a annoncé vouloir réconcilier les différents usagers de la route à Paris.


Rachida Dati a également annoncé réserver un quota de logement dans le parc locatif pour le personnel soignant et pour les forces de sécurité.

RACHIDA DATI - SES CONCURRENTS


"Les Parisiens n'en peuvent plus de son bilan. Hidalgo a réussi à écœurer les Parisiens de Paris", assure Rachida Dati sur RTL ce matin. La candidate Les Républicains aux élections municipales à Paris, deuxième dans les sondages, a également refusé de parler d'alliances politiques pour le moment. "Les électeurs ne supportent plus ces petites combines. Je ne fais pas de petites combines (...) je trace pour les Parisiens" a-t-elle avancé.


Sur la nouvelle candidature d'Agnès Buzyn, elle déclare aussi : "Moi je considère que Paris n'est pas une punition. Je regrette pour les parisiens qu'elle soit une candidate malgré elle. Moi j'ai fait un vrai choix de passion, un choix de passion, quand il a fallu choisir entre mes mandats j'ai préféré être maire du 7e arrondissement que députée européenne."

DEFIS

Relever une campagne moribonde, laissée par son prédécesseur à 15-16% dans les sondages, se faire connaître des Parisiens, tendre la main, mieux que Benjamin Griveaux n'a su le faire, à Cédric Villani, en verdissant notamment ses propositions, et se trouver un point d'ancrage. Selon les informations du Parisien, "ce sera dans le XVIIe", où l'ancien porte-parole était déjà en tête de liste.

NETTOYAGE

Moquées ou incomprises, les deux mesures n'avaient pas fait grand bien pour la campagne de son prédécesseur.

Municipales à Paris : à peine nommée, Buzyn enterre deux mesures controversées de Griveaux

BUZYN

Autre engagement marquant de Benjamin Griveaux évacué par Agnès Buzyn, nous apprend l'AFP : l'apport de 100.000 euros pour permettre aux classes moyennes d'acheter un appartement. 

BUZYN

Engagement symbolique de Benjamin Griveaux, le déplacement de la Gare de l'Est et la végétalisation de ses rails ne survivront pas au départ du candidat. Selon nos informations, Agnès Buzyn, nouvelle tête de liste, l'a indiqué à ses équipes ce midi.

BUZYN


Pendant plusieurs heures ce lundi matin, le nom de domaine buzyn2020.fr renvoyait vers la page d'Anne Hidalgo, actuelle maire de Paris. Contacté par franceinfo, le service de presse de la candidate PS a indiqué n'avoir "aucune idée de ce qu'il s'est passé" et démenti avoir acheté le nom de domaine attribué à l'ancienne ministre de la Santé.

SONDAGE


Deux Français sur trois (66%) sont satisfaits de l'action de leur maire et optimistes pour l'avenir de leur commune, selon un sondage OpinionWay-Square Management diffusé lundi. Seuls 32% ne sont pas satisfaits et pessimistes pour leur commune, avec une proportion légèrement supérieure d'insatisfaits chez les jeunes de moins de 25 ans (35%) et les catégories populaires (34%).


A quatre semaines du premier tour des municipales, 68% des personnes interrogées se disent intéressées par le scrutin, contre 31% d'un avis contraire, selon cette enquête pour Les Échos et Radio Classique.

Vers une convergence Buzyn-Villani à Paris ? Le mathématicien pose ses conditions

ÉCHANGE ENTRE BUZYN ET VILLANI 


Selon nos informations, confirmant celles du Figaro, Agnès Buzyn et Cédric Villani se sont entretenus au téléphone ce lundi à la mi-journée. "Cédric Villani a posé ses conditions pour envisager d'éventuelles convergences", nous indique l'entourage du mathématicien. Des conditions qui portent notamment sur l'écologie, avec un engagement de 5 milliards d'euros pour le climat, mais aussi sur un éventuel accord de second tour avec les Verts. 

BUZYN


"J'ai changé de peau, j'ai dit au revoir ce matin, beaucoup d'émotion, beaucoup de gens que j'aime ... Mais maintenant c'est parti !" a déclaré Agnès Buzyn à la sortie de son déjeuner en compagnie de son équipe de campagne ce lundi, sans pour autant préciser l'arrondissement dans lequel elle serait tête de liste.

BROSSAT


Ian Brossat, porte-parole du PCF, a accusé ce lundi Emmanuel Macron de "détourner le débat", par "tactique politique", en mettant en avant, lors de son déplacement mardi à Mulhouse, la lutte contre le communautarisme, en pleine campagne des municipales. "Il y a une forme de tentation du président de la République de détourner le débat et d'éviter de parler de la question sociale", a critiqué sur Public Sénat l'adjoint au Logement de la mairie de Paris, qui figure sur la liste  d'Anne Hidalgo pour l'élection municipale.

BUZYN


"Je vais d’abord voir les équipes de campagne, ensuite j’irai voir les Parisiens et vous aurez ma feuille de route. Ne vous inquiétez pas, elle sera claire" a déclaré Agnès Buzyn à son arrivée au QG de campagne LREM à Paris.

SIBETH NDIAYE 


La porte-parole du gouvernement assure que c'est Agnès Buzyn qui a souhaité seule remplacer Benjamin Griveaux. 

SIBETH NDIAYE 


Question d'Elizabeth Martichoux : : est-ce plus important d'essayer de gagner Paris que de gérer l'épidémie du coronavirus ?  

SIBETH NDIAYE SOUTIENT AGNÈS BUZYN 


Invitée dans la matinale de LCI, la porte-parole du gouvernement a confirmé tout son soutien à Agnès Buzyn, ancienne ministre de la Santé qui reprend le flambeau pour mener la liste LaREM aux municipales de Paris suite au retrait de Benjamin Griveaux. 


"C’est elle qui a exprimé son envie pour se lancer dans la bataille parisienne." Elle assure que l'ancienne ministre de la Santé à "cette envie chevillée au corps" et que ni Emmanuel Macron ni Edouard Philippe ne sont intervenus dans ce remplacement. "Elle a fait un choix de responsabilité et qui correspondait à une envie politique." 


Pourtant, il y a encore quelques jours, Agnès Buzyn assurait qu'elle resterait ministre. Sibeth Ndiaye récuse toute accusation d'improvisation et avait préparer sa réplique. "Jacques Chirac en 1977 s'est déclaré deux mois avant" les élections à la mairie de Paris. 

PREMIER PAS


La nouvelle candidate a fait ses premiers pas dans ses nouveaux habits ce dimanche soir.

SOUTIEN


Le patron de LaREM a apporté son soutien à la nouvelle tête de liste, Agnès Buzyn.

PASSATION


La passation de pouvoir entre Agnès Buzyn et Olivier Véran aura lieu lundi à 11h au ministère de la Santé.

À LA RESCOUSSE

REMPLAÇANT


Désormais ex-ministre, Agnès Buzyn est remplacé au ministère de la Santé par le député et médecin, Olivier Véran.

Le député Olivier Véran remplace Agnès Buzyn au ministère de la Santé

DÉCLARATION

AGNES BUZYN


"Le ministère de la Santé a besoin d'un engagement plein et entier dans la période actuelle. J'ai donc décidé de remettre ma démission au président de la République et au Premier ministre dès ce soir."

AGNES BUZYN


Désormais officiellement candidate à la mairie de Paris, Agnès Buzyn a livré ses premières déclarations dimanche soir : "Je vais dans cette élection avec cœur, avec engagement, avec sérieux, avec détermination. J'y vais pour gagner. J'y vais pour gagner. J'ai toujours vécu dans cette ville, j'y suis née, j'y ai travaillé, j'y ai élevé mes enfants. Je la connais. Je connais aussi ses problèmes, il faut les régler avec calme et avec détermination."

DECLARATION


Agnès Buzyn, qui s'apprête à quitter le ministère de la Santé pour s'engager dans la campagne municipale à Paris, en lieu et place de Benjamin Griveaux, va s'exprimer dans quelques minutes. Suivez son allocution dans ce direct.

JORDAN BARDELLA SUR LCI


Le premier lieutenant de Marine Le Pen se montre, en revanche, plus compréhensif à l'égard de Benjamin Griveaux : "Il s'agit manifestement d'une bataille de deux coqs pour une même femme."

JORDAN BARDELLA SUR LCI 


Pour le vice-président du RN, la ministre de la Santé "a le mérite de faire un plébiscite, mais un plébiscite contre elle"...

JORDAN BARDELLA SUR LCI 


Le vice-président du RN ne mâche pas ses mots concernant la candidature d'Agnès Buzyn : "Je trouve cette décision accablante, inquiétante [...] Nous sommes dirigés par une bande d'amateurs."

RACHIDA DATI


"Nous nous étonnons donc qu’une ministre engagée sur des dossiers majeurs comme la réforme des retraites, la crise de l’hôpital, le plan grand-âge et surtout la gestion de la pandémie mondiale du Coronavirus, abandonne son poste du jour ou lendemain.", affirme dans un communiqué la campagne de Rachida Dati.

DÉCLARATION


Agnès Buzyn fera une déclaration à 18h30 depuis le ministère de la Santé après l'annonce de sa candidature.

REMPLACEMENT


Selon une source gouvernementale, Agnès Buzyn sera remplacée au ministère de la Santé dans la soirée ou demain. Ce sera un remplacement poste pour poste.

DÉMISSION 


Agnès Buzyn présentera sa démission à 17h30, dans quelques minutes, annonce une source gouvernementale. 

RÉTRO 


Quand Agnès Buzyn ne souhaitait pas spécialement du  poste ... 

CANDIDATURE 

Agnès Buzyn candidate LaREM à la mairie de Paris pour remplacer Benjamin Griveaux

RÉACTION 


Pour Marie Laure Harel, ex-porte-parole de Benjamin Griveaux, le choix de remplacer l'ancien candidat par Agnès Buzyn est "une prise de risques remarquable. c'est très courageux. Elle vient à la rescousse de la famille politique (...) Ça nous offre une perspective de victoire"

RÉACTION 

RÉACTION 

CRITIQUES


"Je ne comprends pas ce que fait le gouvernement. On est en pleine crise sur le coronavirus (...) et là, on nous enlève le commandant du navire en pleine tempête", a affirmé Patrick Pelloux, président de l'association des médecins urgentistes de France sur LCI.

RÉACTION 

RÉACTION 

RÉACTION 

RÉACTION

Urgent

Agnès Buzyn annonce à l'AFP être candidate à la mairie de Paris pour remplacer Benjamin Griveaux. Elle devrait quitter le gouvernement dans les prochaines heures. 

Urgent

JUAN BRANCO SE DIT DESSAISI


L'avocat Juan Branco indique depuis le siège de la police judiciaire que le parquet s'est opposé au fait qu'il puisse défendre Piotr Pavlenski.  Selon lui, "Le Parquet a estimé qu'une collusion était possible" entre Pavlenski, sa compagne et Juan Branco. "Je suis indigné, c'était un honneur de défendre des personnes vilipendées et en grande difficulté", a-t-il déclaré. 

Urgent

GARDE A VUE 


Piotr Pavlenski vient d'être placé en garde à vue des chefs d'"atteinte à l'intimité de la vie privée" et "diffusion sans l’accord de la personne d'images à caractère sexuel", dans le cadre de l'enquête ouverte à la suite de la plainte déposée par Benjamin Griveaux, annonce le Parquet de Paris. 


Sa garde à vue pour des violences a été suspendue, précise le Parquet.  Cette levée de garde à vue a été faite, pour permettre de l'interroger sur l'affaire des vidéos, dont il a revendiqué être à l'origine de la publication. Au total, il ne peut pas rester plus de 48h en garde à vue, soit jusqu'à lundi après-midi.

GILLES LEGENDRE INVITE DU GRAND JURY


Il confirme que des discussions ont lieu avec Cédric Villani... 

QUESTIONS 


Après ces révélations et la publication des vidéos, Piotr Pavlenski peut-il être expulsé de France ? 

"Qu'on le foute dehors !", réclame un député : Piotr Pavlenski peut-il être expulsé de France ?

Infos précédentes

Une élection majeure aux multiples inconnues. Alors que le scrutin des élections municipales des 15 et 22 mars approche à grands pas, la majorité présidentielle a d'ores et déjà mis un pied dans la campagne en désignant, en juillet, un très proche d'Emmanuel Macron, Benjamin Griveaux, comme tête de liste. Un choix qui a divisé les soutiens au sein de LaREM, au point de laisser envisager un duel fratricide entre l'ex-ministre et un challenger de renom, le député et mathématicien Cédric Villani, qui a dénoncé le processus d'investiture de sa famille politique. Ce dernier devrait préciser ses intentions ce mercredi 4 septembre à 19 heures.

En face, la droite parisienne apparaît toujours très divisée, entre les tenants d'une alliance avec la majorité présidentielle et ceux qui, comme Rachida Dati, rêvent de porter les couleurs des Républicains. A gauche, la maire Anne Hidalgo, très critiquée par ses adversaires, oppose une défense combative de son bilan, même si elle ne s'est pas encore déclarée sur une probable candidature à sa propre succession. Les écologistes ont également choisi leur chef de file en la personne du conseiller de Paris David Belliard. Du côté de la France insoumise, c'est la porte-parole Danielle Simonnet qui devrait représenter sa candidature.

Toutes les actualités relatives à la campagne électorale dans la capitale sont à suivre dans notre direct...

Lire aussi

Suivez en direct toutes les actualités de la campagne des municipales à Paris à travers notre live ci-dessus.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent