EN DIRECT - Ferrand plébiscité pour la présidence de l'Assemblée nationale : "Vous me pardonnerez de ne pas être une dame"

DirectLCI
POLITIQUE - Les députés La République en marche ont voté ce lundi pour élire leur candidat à la présidence de l'hémicycle. Sans surprise, c'est Richard Ferrand qui a été largement désigné par le parti majoritaire pour ce poste. Rien ne s'oppose plus, désormais, à son élection au perchoir ce mercredi. La challenger Barbara Pompili est arrivée en deuxième position. Elle est largement distancée.
Live

CENDRA MOTIN


La candidate, qui a recueilli 15 voix (5,15%) a déclaré à notre journaliste présent à Tours que le scrutin s'était bien passé, qu'elle n'avait constaté aucun "verrouillage".

HOULIÉ


VIDÉO - "Les députés ont fait confiance à leur président de groupe", explique le député Sacha Houlié.

POMPILI

VIDEO - "Je regrette de ne pas avoir convaincu [...] J'ai fait un très beau score et j'en suis très fière", assure Barbara Pompili

LAREM

VIDEO - Christophe Castaner l'assure : "Il n'y a pas eu de consigne de vote" de l'exécutif en faveur de Richard Ferrand

RUGY

FERRAND

VIDEO - "J'ai remercié mes collègues de ce vote"

FERRAND "SATISFAIT"


A l'issue de son élection, Richard Ferrand s'est présenté devant les journaliste. Il a dit être "particulièrement satisfait des conditions dans lesquelles se sont déroulées les opérations (...) La campagne interne s’est déroulée dans un climat fraternel, dans la clarté, la transparente."  

"A titre personnel j’ai remercié mes collègues de ce vote qui atteint 65%, vote de confiance, d’adhésion aux propositions que j’ai pu faire" a ajouté celui qui a rejeté en bloc être le "chouchou" du président.

Interrogé sur le fait que les députés n'aient pas voté pour une femme, il a déclaré : "Le choix s’est porté sur moi, vous me pardonnerez de ne pas être une dame."

RICHARD FERRAND ÉLU


Richard Ferrand a été élu candidat à la présidence de l'Assemblée nationale pour le groupe La République en marche, avec 187 voix, soit 64% des suffrages.

Barbara Pompili a recueilli 85 votes, Cendra Motin 15 et Philippe Folliot 4. 

299 VOTANTS


299 députés LaREM ont pris part au vote, sur les 312 que compte le groupe. 

COMMENT SE DÉROULE LE VOTE ?


Les députés de la majorité votent actuellement pour désigner leur candidat ou leur candidate à la présidence de l'Assemblée nationale, dont l'élection aura lieu mercredi. 

Quatre parlementaires sont en lice : Richard Ferrand, Barbara Pompili, Cendra Motin et Philippe Folliot. 

Les résultats du premier tour devraient être connus en fin de matinée. Si l'un des quatre candidats n'atteint pas les 50% de suffrages à l'issue de ce tour, un second sera organisé dans l'après-midi entre les deux députés qui auront recueilli le plus de voix.

ENFIN UNE FEMME AU PERCHOIR ?


Jamais une femme n'a été élue présidente de l'Assemblée nationale. Mais certaines, en tant que vice-présidentes, ont déjà eu l'expérience de diriger des débats depuis le perchoir. Elles racontent :

Bientôt une femme élue au perchoir ? Elles ont présidé les débats de l'Assemblée, elles racontent

Bientôt une femme élue au perchoir ? Elles ont présidé les débats de l'Assemblée, elles racontent

Bonjour,

Merci d'être avec nous pour suivre l'élection par les députés de la majorité de leur candidat à la présidence de l'Assemblée nationale.

Il n'y aura eu ni suspens, ni second tour. Richard Ferrand a été élu par les députés LaREM pour être le candidat officiel du parti majoritaire au poste de président de l'Assemblée nationale. Son élection - qui ne sera qu'une formalité - aura lieu mercredi. Richard Ferrand a obtenu 187 voix. Avec 85 voix, Barbara Pompili a été largement distancée. Elle ne deviendra donc pas la première femme à occuper ce poste. Deux autres parlementaires étaient également candidats : Cendra Motin et Philippe Folliot. Ils ont respectivement recueilli 15 et 4 voix.   Une partie des 312 députés appelés à se prononcer ont voté par correspondance. Au total, sur 310 inscrits, 299 ont voté et 291 suffrages ont été exprimés.


Après le ralliement de la présidente de la commission des lois Yaël Braun-Pivet à Richard Ferrand, les jeux semblaient faits. Nombre de députés avaient en tête qu'un échec du chef de file du groupe pourrait être "perçu comme un affront à Emmanuel Macron" selon une source dans la majorité.

Election mercredi

Du fait de la majorité absolue des députés LaREM dans l'hémicycle (312 sur 577), sans compter les alliés MoDem, le candidat investi est garanti d'être élu président de l'Assemblée nationale mercredi par l'ensemble des députés.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter