Congrès du FN : Marine Le Pen propose de rebaptiser le parti en Rassemblement national

Politique
REFONDATION ? - Marine Le Pen, seule candidate à sa succession, a été réélue à l'unanimité présidente du Front national, lors du congrès de Lille, dimanche. Elle a par ailleurs annoncé le nouveau nom du parti d'extrême-droite, "Rassemblement national", qui sera soumis au vote de "tous les adhérents" ces prochaines semaines. Suivez sur LCI cette seconde journée du congrès du FN.

Un vote sans surprise. Marine Le Pen a été réélue dimanche présidente du Front national à l'unanimité des votants, lors du congrès qui se tient à Lille samedi et dimanche. Les votes blancs ont compté pour 2.87% des suffrages exprimés. Le scrutin s'est déroulé au cours des semaines précédentes, par voie postale. Mais, petite révolution, c'est surtout le changement de nom du FN qui a été annoncé. Après approbation prochaine de "tous les adhérents" dans les prochaines semaines, le parti d'extrême droite sera rebaptisé "Rassemblement national". À noter qu'il conserve cependant la flamme bleu-blanc-rouge comme emblème. 


Dans le même temps, les 1500 militants présents à Lille ont également validé à 79.77% les nouveaux statuts du parti proposés par la direction, qui prévoient notamment la suppression de la présidence d'honneur, et donc l'éviction définitive du fondateur, Jean-Marie Le Pen.


Suivez toute la journée notre direct depuis le congrès du FN.

Live

HISTOIRE


Ce nouveau nom "Le Rassemblement national" est très proche du mouvement de soutien au maréchal Pétain créé en 1941, plébiscitant la collaboration avec l'Allemagne nazie, qui s'appelait le "Rassemblement national populaire".

L'appellation "Rassemblement national" a ensuite été utilisée par Jean-Marie Le Pen lors des élections législatives de 1986.

LE PEN


Marine Le Pen cite le soldat Hélie Denoix de Saint Marc pour justifier ce changement de nom. "Tout se conquiert, tout se mérite, si rien n’est sacrifié , rien n’est obtenu".

Urgent

NOUVEAU NOM


Marine Le Pen annonce que le FN va changer de nom. Elle suggère de le rebaptiser le "Rassemblement National". Avant d'être validé, ce changement de nom sera soumis à un vote de tous les adhérents, promet Marine Le Pen. En revanche, la flamme restera le logo du parti.

LE PEN 


La présidente du FN se dit ouverte à des accords politiques avec d'autres partis car "gagner sans alliance est ardue".

LE PEN


Marine Le Pen propose une profonde réforme du fonctionnement de l'UE, qu'elle souhaite rebaptiser l'Union des nations. "Nous ne sommes pas anti-européens, nous sommes contre l'Union européenne".

LE PEN


"L'immigration légale et illégale n'est plus tenable", lance Marine Le Pen à la tribune. Les militants du FN scandent en réponse : "On est chez nous!"

LE PEN


"Sans transmission, il n'y a plus de pays. Il n'y a plus qu'un conglomérat d'individus disparates que des incantations sur le vivre-ensemble et les ruineuses dépenses de la politique de la ville ne parviendront pas à lier entre eux".

LE PEN 


"Nous sommes le parti des fidélités. Fidélité à nos engagements, à notre pays, à notre culture, à notre peuple et à nos valeurs de civilisation".

LE PEN


"La mondialisation voit le triomphe de l'ordre marchand, celui qui réduit l'être humain à l'état de marchandise et celui de l'individu à sa capacité à produire et à consommer".

LE PEN


Marine Le Pen vient de débuter son discours et attaque bille en tête le chef de l'État. "Le mondialisme souriant et triomphant de monsieur Macron, ce sera le règne des individus vides, sans mémoire, sans attache, sans interiorité qui promène leur insignifiance dans un terrain vague culturel et une déshérence identitaire".

FN-LR

Virginie Calmels a rejeté dimanche toute alliance entre la droite et le FN, comme le suggère l'ancien ministre Thierry Mariani.

Alliance avec le FN : pour Virginie Calmels (LR), la position de Thierry Mariani est "isolée"

Alliance avec le FN : pour Virginie Calmels (LR), la position de Thierry Mariani est "isolée"

DUPONT-AIGNAN

Sur BFMTV, Nicolas Dupont-Aignan (DLF) estime que "si le FN poursuit son changement", une alliance entre les droites, notamment avec LR, sera envisageable. "Je suis convaincu qu'il y a plus de points communs que de différence", estime le député de l'Essonne, jugeant que Laurent Wauquiez "a changé sur l'Europe et l'immigration". "Je veux être un accoucheur de coalition", ajoute-t-il.

SUSPENSION

C'est une polémique en marge du congrès du FN. Accusé d'avoir tenu des propos racistes à Lille, ce qu'il nie, Davy Rodriguez, collaborateur de Marine Le Pen et Sébastien Chenu, a été suspendu sine die par la direction

Cadre du FN accusé d'insultes racistes : le parquet de Lille ouvre une enquête

Cadre du FN accusé d'insultes racistes : le parquet de Lille ouvre une enquête

ETAT MAJOR

ORGANIGRAMME


Louis Aliot, jusqu'à présent vice-président chargé de la formation et des  manifestations, a été le mieux élu par les militants au conseil national (ex  comité central), le parlement du parti, devant Steeve Briois, secrétaire  général jusqu'à ce congrès, et Nicolas Bay, vice-président chargé des affaires  européennes, qui passe de la 8e à la 3e place. Ce scrutin a été organisé par  correspondance.

JEAN-MARIE LE PEN  

JEAN-MARIE LE PEN


Le père de Marine Le Pen est désormais définitivement évincé du FN. Les nouveaux status adoptés prévoient en effet qu'il n'y aura plus de président d'honneur.

2,87%


Il y a eu 2,87% de bulletins blancs ou nuls, a précisé le secrétaire  général Steeve Briois, sans donner le nombre de votants.

Urgent

100%


Marine Le Pen, seule candidate à sa  succession, a été réélue sans suspense présidente du Front national, avec 100%  des suffrages exprimés.

Troisième mandat

Malgré sa défaite à la présidentielle de 2017, la présidente du FN entame un troisième mandat à la tête du parti où elle a succédé à son père en 2011. "Les idées défendues avec courage par @MLP_officiel depuis 2011 ont été plébiscitées par les adhérents... Qui l'ont également réélue à la tête de notre mouvement", a salué le maire FN de Fréjus David Rachline sur son compte Twitter. 

Nouvelle direction

En outre, le secrétaire général du FN Steeve Briois a annoncé l'élection des 100 membres du conseil national qui remplaceront désormais le comité central du parti. Dans le "top 15" détaillé par le FN figurent, dans l'ordre, Louis Aliot, Steeve Briois, Nicolas Bay, David Rachline et Bruno Gollnisch. 

Pour rappel, le désormais ex-FN revendique quelque 83.000 adhérents, dont 51.000 à jour de cotisation.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Marine Le Pen perd la présidentielle

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter