En légère hausse, la popularité d'Edouard Philippe toujours plus forte que celle d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron et Edouard Philippe lors des commémorations de l'Appel du 18-Juin.
Politique

SONDAGE - Selon notre baromètre Harris Interactive Epoka diffusé ce vendredi, la cote de confiance du Premier ministre grimpe de deux points tandis que celle du chef de l'Etat reste stable.

La cote de confiance d'Edouard Philippe poursuit sa progression. A la veille du second tour des élections municipales, la popularité du Premier ministre grimpe de deux points tandis que celle du chef de l'Etat reste stable en juin, selon un sondage Harris Interactive Epoka pour LCI diffusé vendredi.

Dans le détail, le chef de l'Etat recueille 44% d'avis favorables, soit sensiblement le même niveau de satisfaction depuis avril. Parmi les raisons invoquées par ceux qui lui accordent leur confiance, figurent "personne n'aurait fait mieux", "c'est un bon Président, qui prend les bonnes décisions dans ce contexte très compliqué" ou encore "c'est le Président, il faut lui faire confiance". D'aucuns ne manquent pas de souligner néanmoins qu'"il n'a pas réussi à prouver en trois ans de mandat qu'il était à la hauteur des enjeux, certes nouveaux et inédits dans la durée."

S'agissant de ceux qui n'accordent pas leur confiance à Emmanuel Macron, on dénonce notamment la "mauvaise gestion de la crise du coronavirus", de l"amateurisme et improvisation au quotidien" ainsi que "beaucoup de promesses jamais tenues." 

Un gain total de 13 points pour Edouard Philippe depuis le début de la crise

Le Premier ministre, lui poursuit pour sa part son ascension, avec 51% de jugements positifs et un gain total de 13 points depuis le début de la crise sanitaire durant laquelle il a été très exposé, selon cette enquête mensuelle pour LCI. 

"Il est digne de confiance et a la tête sur les épaules" ou "je le trouve droit et solide dans la façon qu'il a eu de lutter contre la crise du coronavirus", soulignent notamment ceux qui lui font confiance, tandis que  d'autres saluent ses "décisions fermes" et une "gestion entre crise sanitaire et crise économique équilibrée".

En revanche, les moins convaincus le voient comme "le bras droit de Macron" qui "dit tout et son contraire" et qui "ne fait qu'appliquer les directives" tout en semblant "dépassé par les événements" et en n'étant "pas suffisamment à l'écoute et proches des Français."

Les derniers sondages donnent également le chef de l'Etat quasiment stable et le Premier ministre en nette hausse. 

Lire aussi

La confiance dans le gouvernement baisse

La confiance dans le gouvernement, qui perd deux points en juin, reste assez faible (29%) et retrouve son niveau d'avant l'épidémie. Jean-Yves Le Drian reste le ministre en qui les Français ont le plus confiance (45%), devant Bruno Le Maire (42%) qui gagne un point  et Olivier Véran (40%) qui lui en perd deux. 

Confronté aux manifestations contre les violences policières depuis plusieurs semaines, Christophe Castaner perd six points à 23%.

Toute l'info sur

Les grands défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Nicolas Hulot reste en tête des autres personnalités politiques (42%), devant Xavier Bertrand (35%, François Baroin (33%) et Nicolas Sarkozy (33%).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent